Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin anti-Covid : Une troisième dose nécessaire ?

Publié par Elisa GERLINGER le 09 Avr 2021 à 18:02

Si les immunodéprimés sont ceux qui risquent le plus une forme grave du coronavirus, ce sont également ceux qui réagissent le moins au vaccin. Une troisième dose serait-elles alors nécessaire ?

vaccin AstraZeneca cas thromboses

>>> A lire aussi: Vaccin AstraZeneca : Cette nouvelle recommandation surprenante et inquiétante

On le sait, certaines personnes sont plus susceptibles de contracter une forme grave du coronavirus que d’autres. C’est notamment le cas des personnes immunodéprimés, ces patients dont les défenses immunitaires sont affaiblies par les traitements. Et si les scientifiques s’attendaient à ce qu’elles répondent aussi bien au vaccin anti-Covid que les personnes âgés, ce fut tout l’inverse.

Vers une troisième dose ?

En effet, plusieurs études montrent qu’après avoir été vaccinés, ces patients produisaient peu voire pas du tout d’anticorps. Certains d’entre eux sont même tombés malades malgré les deux doses. Si les résultats sont décevants, ils ne sont pourtant pas étonnants comme l’affirme l’infectiologue Odile Launay. D’après lui, ce phénomène se rapprocherait de celui du vaccin contre l’hépatite B notamment.

« Avec l’hépatite B, la solution peut être soit de faire une troisième dose de vaccin, soit de faire des doubles doses – c’est-à-dire vacciner avec deux doses en même temps. Soit alors d’utiliser d’autres vaccins avec des adjuvants, car les adjuvants permettent d’augmenter la réponse immunitaire » , explique l’expert. Alors faudrait-il injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid aux immunodéprimés ? Des essais cliniques doivent avoir lieux pour répondre à cette question.

>>> A lire aussi: Vaccin Moderna : Pourquoi les Français se détournent-ils de ce vaccin ?

Une troisième injection du vaccin qui inquiète

Si certains voient d’un bon oeil cette solution, d’autres y sont fortement opposés. « Nous allons nous transformer en pelotes à aiguilles. » , « Ce n’est plus de la vaccination, c’est de l’arnaque » , « Les immunodéprimés devraient se mettre aux travaux manuels au lieu de se voir injecter une troisième dose de vaccin qui sert qu’à enrichir big pharma » , « Ça s’appelle une rente » , « Le résultat quand les labos jouent aux apprentis sorciers » , « Une troisième dose, puis une quatrième, une cinquième… Quel bonheur de pouvoir se ‘shooter’ avec un vaccin expérimental » , peut-on notamment lire sur Twitter. 

>>> A lire aussi: Des chercheurs établissent le lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thromboses

0