Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin Moderna : Pourquoi les Français se détournent-ils de ce vaccin ?

Publié par Romane TARDY le 06 Avr 2021 à 10:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après AstraZeneca, les Français semblent méfiants envers un autre vaccin, celui de Moderna. En tout cas, ils sont beaucoup moins volontaires pour recevoir celui-ci que celui de Pfizer. Comment expliquer que les Français se détournent de ce vaccin ?

Moderna

A lire aussi : Des chercheurs établissent le lien entre le vaccin AstraZeneca et les cas de thromboses

Méfiance envers le vaccin Moderna ?

Alors que la vaccination doit s’accélérer, les Français semblent montrer quelques réticences. En effet, après le vaccin AstraZeneca, c’est le vaccin Moderna qui semble poser problème. Même s’il n’est pas question cette fois-ci de thromboses, les Français seraient beaucoup moins volontaires pour se faire vacciner avec Moderna qu’avec Pfizer.

La preuve lors des réservations au nouveau vaccinodrome du Stade de France à Saint-Denis. En effet, le centre de vaccination qui ouvre ce mardi matin a proposé des rendez-vous sur Doctolib. On y constate un énorme déséquilibre entre les doses Pfizer et Moderna. En effet, plus aucune place n’est disponible pour Pfizer avant la fin de la semaine alors que de nombreux créneaux pour une vaccination avec Moderna sont encore ouverts. Ce déséquilibre a été signalé à l’Agence Régionale de Santé. Comment expliquer que les Français se détournent de ce vaccin ?

Un vaccin méconnu et qui rime avec AstraZeneca

Tout d’abord, le vaccin Moderna est assez méconnu et est écrasé par la réputation de celui de Pfizer. Pourtant, ce sont deux vaccins à ARN messager et d’une efficacité quasiment équivalente (94%  pour Moderna et 94,5%  pour Pfizer) . Le vaccin Moderna fait aussi moins parler de lui car il y aurait bien moins de doses que celui de Pfizer (2 millions face à 17 millions). Ce dernier semble alors oublié dans la bataille entre Pfizer et AstraZeneca.

Il est aussi possible qu’un certain amalgame avec AstraZeneca se soit construit. Cet amalgame pourrait être lié à la consonance des noms Moderna et AstraZeneca. « L’ARS nous dit que Moderna termine aussi en A, comme AstraZeneca. Ça peut se jouer à peu de choses mais ce qui est sûr, c’est que le choix du vaccin semble très important aux yeux du public » , a expliqué au Parisien, Katy Bontinck, la première adjointe au maire de Saint-Denis, en charge de la santé.

Le choix du vaccin semble donc de plus en plus une donnée importante pour les Français. Il semble nécessaire pour de nombreux spécialistes de mieux informer les Français sur les différents vaccins pour accélérer la campagne de vaccination.

A lire aussi : Vaccin : enfin une bonne nouvelle annoncée pour la France !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0