Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vaccin : c’est officiel, ce nouvel effet secondaire est bel et bien avéré…

Publié par Lucas le 16 Août 2021 à 11:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les premières interrogations quant à la possible existence d’un nouveau type d’effet secondaire du vaccin sont désormais devenues précises. En effet, dans un nouveau rapport rendu par l’Agence Nationale de la Santé et du Médicament, les autorités sanitaires ont validé de manière officielle l’existence des troubles menstruels comme étant un effet secondaire pouvant toucher les femmes.

Les symptômes se caractériseraient notamment par des règles plus importantes, mais également via un dérèglement des habitudes hormonales.

>>> A lire aussi : Emmanuel Macron prêt à tout pour faire vacciner les Français : Sa déclaration choc

Le vaccin provoque un nouvel effet secondaire

Il n’y a donc désormais plus de doutes : le vaccin provoque plusieurs nouveaux types d’effets secondaires. Après les cas de thromboses cérébrales qui ont notamment terni l’image d’AstraZeneca, c’est cette fois si au tour du vaccin Pfizer et de celui de Moderna d’être pointés du doigt.

En effet, l’Agence Nationale de la Santé et du Médicament a récemment publié de nouvelles informations officielles permettant de prouver la nature d’un nouvel effet secondaire. Ce dernier serait provoqué après l’injection du vaccin Pfizer et du Moderna. De plus, il touche directement et uniquement les femmes, puisqu’il s’agit… des troubles menstruels.

vaccin effets secondaires regles menstruation troubles menstruels

>>> A lire aussi : A cause de douleurs menstruelles, elle découvre qu’elle possède deux vagins !

Retard et règles plus abondantes

Si les premiers soupçons datent maintenant d’il y a plusieurs semaines, la multiplication des cas souffrant de troubles menstruels après l’injection de l’un de ces deux vaccins a poussé l’ANSM a réagir. Dorénavant, les troubles menstruels sont considérés comme un « signal potentiel » d’un effet secondaire du vaccin. Et pour cause.

En tout, ce ne sont pas moins de 265 cas qui ont été recensés. Un chiffre qui suffit visiblement pour que ce nouvel effet secondaire soit directement présenté à l’Agence Européenne de la Santé et du Médicament.

>>> A lire aussi : Vaccin : une infirmière a faussé la vaccination de près de 9 000 personnes

Source : Le Figaro
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0