Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron prêt à tout pour faire vacciner les Français : Sa déclaration choc

Publié par Brandon Clouchoux le 12 Août 2021 à 19:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est ce mercredi 11 août qu’Emmanuel Macron s’est entretenu en visioconférence – puisqu’il est en vacances à Brégançon -, avec ses ministres, lors d’un Conseil de défense sanitaire. Alors que le virus continue de contaminer de nombreuses personnes, le président de la République a informé son gouvernement au sujet de la marche à suivre.

Emmanuel Macron prêt à tout

Lors du nouveau Conseil de défense sanitaire, organisé en visioconférence ce mercredi 11 août, Emmanuel Macron a rappelé que la situation sanitaire ne semble pas évoluer : « Nous allons vivre encore plusieurs mois avec ce virus » , affirme-t-il. Le locataire de l’Élysée n’a pas hésité à faire un rappel sur la « situation dramatique » du pays, notamment aux Antilles, où les « taux d’incidence ont atteint des records récemment » .

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Le point qui a été le plus abordé est la vaccination. Un proche du président a rapporté au journal Le Parisien qu’Emmanuel Macron a décidé de jouer le tout pour le tout : « Il faut qu’on dramatise un peu pour que tout le monde se vaccine » , aurait-il suggéré à ses collaborateurs.

Leur objectif est de « décrocher ceux qui ont des réticences compréhensibles, montrer par l’exemple que ça empêche ce qu’il y a de pire » . Le mot d’ordre du chef de l’État et de ses ministres est : « mobiliser » .

« Le virus va circuler longtemps voire définitivement, muter sans doute, et nous devrons adapter nos schémas vaccinaux, mais plus nous serons vaccinés, moins nous aurons des situations difficiles à gérer » , a fait savoir l’entourage du président.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : Cette trahison qu’il prépare

Un nouveau tour de vis

De nombreuses annonces ont été faites à l’issue de ce rendez-vous. Les tests de dépistage vont devenir payants, à partir du mois d’octobre, indique Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Le pass sanitaire est devenu obligatoire pour entrer dans les centres commerciaux de plus de 20 000m2, dans les départements où les taux d’incidence dépasse les 200 pour 100 000 habitants.

Mais le pass sanitaire est en rapport avec la campagne de vaccination, très logiquement. Emmanuel Macron a fortement appuyé sur un point : « un objectif très simple : la vaccination de tous les Français qui peuvent être vaccinés. Il faut tenir au moins la cible des 50 millions de primo-vaccinés à la fin du mois d’août » , a-t-il confié à ses ministres.

Sans surprise, toutes ces décisions ont agacé de nombreux Français. Une passante a interpellé Jean Castex dans l’Aube, ce mercredi 11 août : « Vous tuez la France et les commerçants » , a-t-elle déclaré. « Vous tuez aussi tous les artisans qui sont en train de mourir, voilà ce que vous faites ! Et vous paradez alors que nous sommes traités comme des chiens » , a-t-elle continué. Le Premier ministre a répondu « Je ne parade pas d’abord et je n’ai tué personne, au contraire ! J’essaie de les sauver ! » . Cette réponse n’a pas convaincu l’interlocutrice : « Je ne pense pas » .

>>> À lire aussi : Covid : Emmanuel Macron annonce une très mauvaise nouvelle…

0