Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vers une pénurie de Nutella à cause de l’embargo sur l’huile de Palme ?

Publié par Céline le 10 Mai 2022 à 20:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’il est le premier producteur au monde, l’Indonésie a annoncé ce 27 avril engager un embargo sur les exportations d’huile de palme.

Vers une pénurie de Nutella à cause de l'embargo sur l'huile de Palme

Pixabay

L’Indonésie annonce lancer un embargo sur toutes ses exportations d’huile de Palme

Alors que Michel-Édouard Leclerc a récemment dénoncé les véritables responsables de la pénurie d’huile de tournesol… Il y a deux semaines, le premier producteur mondial d’huile de palme suspendait l’ensemble des exportations !

Il faut savoir que comme le rappellent nos confrères du Figaro, depuis plusieurs mois, l’Indonésie fait face à une flambée des prix sur son marché intérieur. Elle a donc décidé de les interdire jusqu’à ce que les tarifs descendent de 20.000 roupies à 14.000 roupies. Un coup dur pour un grand nombre d’industries mondiales qui utilisent cette huile de palme, comme notamment en Europe, qui en importe près de 50% ! Surtout qu’encore plus était prévue alors que l’huile de tournesol pouvait désormais être remplacée dans vos produits sans que vous le sachiez…

Vers une pénurie de Nutella ?

Un des industriels les plus concernés par cette huile de palme est Ferrero. En effet, ce dernier l’utilise dans la fameuse Nutella qui en contient près de 20%. Doit-on donc s’inquiéter d’une possible pénurie ? En réalité, ce n’est pas si sûr que cela… En effet, il faut savoir que Ferrero importe seulement 20% d’Indonésie et 80% de Malaisie. De plus, selon le consultant chez Agritel, Arthur Poirier, l’Indonésie a pour stratégie de détendre le marché des prix localement. Il n’y a donc pas de matière à ce que cela perdure.

Il précise, par ailleurs, que la décision indonésienne n’est que temporaire. Et que celle-ci devrait permettre au pays d’avoir deux millions de tonnes dans les stocks. Sous trois semaines, les problèmes logistiques devraient donc être résolus.

Néanmoins, la situation est un peu plus compliquée pour des pays comme l’Inde. Celui-ci dépend de l’huile indonésienne… Pire encore pour la Chine, où le taux importé dépasse les 40%. Alors que la guerre en Ukraine pèse fortement sur la pénurie d’huile mondiale… Certains continuent d’estimer qu’elle a été provoquée par le Ramadan…

Source : Capital
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0