Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vidéo choc : des policiers attaqués par un groupe d’individus à Rouen

Publié par Celine Spectra le 07 Avr 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme vous allez pouvoir le constater dans la vidéo ci-dessous, une interpellation a dégénéré à Canteleu, proche de Rouen, ce mardi 5 avril 2022 ! Des policiers ont rapidement été pris à partie.

La suite après cette publicité

Des Policiers pris à partie par un groupe d’individus à Rouen

La violence contre les policiers deviendrait-elle courante ? En effet, des policiers ont été pris à partie par un groupe d’individus alors qu’ils essaient d’interpeller un homme suspecté d’agression, ce mardi 5 avril, à Canteleu, en Seine-Maritime. Trois policiers ont notamment subi des caillassages, des coups ainsi que des insultes. Leur véhicule a également été dégradé, comme vous avez pu le constater dans la vidéo ci-dessus.

La suite après cette publicité

Selon les premières informations, la patrouille de police était à la recherche d’une Citroën blanche, suite à une agression à la batte de base-ball survenue plus tôt dans la journée. Les faits auraient eu lieu suite à un différend routier. Les suspects sont identifiés comme résidents Canteleu.

Vidéo choc : Des Policiers pris à partie par un groupe d'individus à Rouen

Twitter

Tout ne se déroule pas comme prévu…

Alors que ce samedi 12 mars, un homme a attaqué, avec un couteau, quatre policiers municipaux à Marseille… Ce 5 avril, vers 19 h 20, un véhicule est repéré à Canteleu. À son bord, un jeune homme de 18 ans, Koussai B., il est soupçonné d’avoir commis une agression quelques heures plus tôt. Les policiers décident alors de l’arrêter, mais le jeune homme ne laisse pas faire et assène un coup de poing à l’un des policiers. Très vite, les forces de l’ordre le mettent au sol.

La suite après cette publicité

Mais rapidement, une quinzaine d’individus encerclent et jettent des pierres, des pavés, ainsi qu’une multitude d’autres projectiles sur la brigade. En infériorité numérique, les forces de l’ordre se décident à démuseler leur chien afin de repousser les agresseurs. Faute de renforts, ces derniers finissent par cesser l’interpellation et libérer l’homme suspecté, qui prendra rapidement la fuite.

À quelques jours de l’élection Présidentielle, la récupération politique s’organise bien évidemment autour de tous les événements de ce type :