Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vi*lée à 11 ans, certains de ses agresseurs n’auront pas de casier judiciaire

Publié par Alicia Trotin le 15 Mar 2023 à 8:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une histoire effroyable qui s’est déroulée aux alentours de Barcelone, en Espagne, dans un centre commercial. Une adolescente de 11 ans a été agressée sexuellement par six ados de moins de 14 ans. La justice pourrait ne pas les punir à cause de leur âge : trop jeunes, leurs casiers pourraient rester vierges.

Publicité

À lire aussi : Viol, délit de fuite : les casiers judiciaires de Greg, Maeva et Illan, qui ont fuité, font l’effet d’une bombe

Des circonstances effroyables

Publicité

Alors que la jeune fille allait faire du shopping au centre commercial en novembre 2022, un groupe de garçons l’a menacé avec un couteau. Obligée d’aller aux toilettes, elle a été contrainte de subir l’agression par les six jeunes hommes, dans le silence total.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

« Quand ils ont fini, ils l’ont laissée allongée dans les toilettes. »

La soeur de la victime – TV3
Publicité

Un calvaire qui n’a même pas pu être arrêté avec l’aide de l’agent de sécurité. L’agence de presse locale ACN explique que ce dernier aurait ignoré l’adolescente en souffrance.

Les vidéos du v*ol collectif vont circuler dans les établissements scolaires du coin, et ainsi parvenir au grand frère de la victime. Contrainte d’avouer le calvaire qu’elle a subi, elle ne réussit à expliquer les faits qu’au bout d’un mois.

À lire aussi : Une adolescente de 17 ans subit un mariage forcé : l’âge de son mari va vous choquer

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

La justice catalane est mal faite

Pour l’instant, l’enquête s’annonce d’ores et déjà complexe. En effet, trois des six agresseurs présumés coupables seraient âgés de moins de 14 ans. Ainsi, ils ne subiront aucune poursuite et auront même un casier vierge.

Finalement, un seul sur six est placé dans un centre pour mineurs, le deuxième a été mis en liberté surveillée, et le dernier est, lui, en totale liberté. Une affaire véritablement choquante, déjà reprise dans de nombreux médias et émissions du pays et du continent.

Publicité

À lire aussi : « Sale catho » : deux adolescents ont été agressés devant une église

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.