Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

30km/h au lieu de 50 : Cette décision rend fous les automobilistes

Publié par Elodie GD le 02 Déc 2022 à 19:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mercredi, le tribunal administratif de Paris a validé la décision de la mairie et de la préfecture datant de l’été 2021. La vitesse maximale dans les rues de Paris passera donc de 50 km/h à 30 km/h. Une décision qui ne semble pas ravir les automobilistes parisiens.

>> A lire aussi : Paris : Une nouvelle limite de vitesse imposée pour les trottinettes

La vitesse maximale abaissée à 30 km/h

Dans un communiqué, les autorités de police affirment ne pas avoir « commis d’erreur d’appréciation » en prenant cette décision. Et cela, « compte tenu de la marge d’appréciation dont disposent ces autorités et des bénéfices attendus de cette mesure » . Pour justifier cet abaissement de la vitesse maximale, elles évoquent notamment une volonté de réduire les accidents graves et mortels pour les piétons.

La mairie de Paris s’aligne avec la décision de la préfecture. David Belliard, adjoint d’Anne Hidalgo a affirmé : « Notre décision de passer à 30 km/h est positive pour la sécurité et la réduction du bruit » . Il est d’ailleurs très heureux de cette « excellente nouvelle » et compte sur la préfecture et la police pour en « permettre la bonne application » en « déployant, comme nous lui avons demandé à plusieurs reprises des radars de vitesse dans la capitale » .

>> A lire aussi : Les gendarmes dévoilent une astuce géniale pour ne jamais payer d’amende à cause d’un excès de vitesse…

Les chauffeurs de taxi et les particuliers en colère

Bien qu’elle semble satisfaire les autorités et la mairie de Paris, la décision d’abaisser la vitesse maximale dans la capitale fait des mécontents. Parmi eux, les chauffeurs de taxi et les particuliers. Une intersyndicale de VTC et quelques particuliers ont d’ailleurs saisi le tribunal administratif de Paris en concertation avec la préfecture de police. Leur objectif : empêcher que la décision ne soit validée.

Un espoir vain puisqu’elle l’est depuis ce 30 novembre. Et ce malgré les manifestations qu’ils ont menées devant l’Hôtel de ville de Paris pour demander la fin de la limitation de 30 km/h. La limitation s’appliquera donc sur l’ensemble des voies de la ville de Paris ainsi que les voies de Boulogne et de Vincennes, excepté les axes que l’on peut qualifier de « voies larges ».

>> A lire aussi : Un radar fou qui flashe en rafale inquiète les automobilistes

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0