Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Vladimir Poutine très malade : Il apparait tremblant et crispé (vidéo)

Publié par Romane TARDY le 28 Avr 2022 à 10:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vladimir Poutine est un chef d’Etat âgé de 69 ans. Il n’est donc pas tout jeune et depuis le début de la guerre en Ukraine, son état de santé intrigue. Une récente vidéo a laissé comprendre que son état se détériorait et qu’il était touché par une maladie grave. Découvrez-la ci-dessous.

Vladimir Poutine atteint de Parkinson ?

La guerre en Ukraine semble loin d’être finie. Si certains craignent que ce conflit se transforme en Troisième Guerre mondiale, d’autres ont surtout remarqué l’état de santé préoccupant du président russe. En effet, depuis qu’il est au coeur de l’actualité, des rumeurs fusent autour d’une maladie qui toucherait le président russe. Parkinson a notamment déjà été évoqué.

Une récente vidéo semble aller dans le sens cette hypothèse. On y découvre Vladimir Poutine en plein rendez-vous avec son ministre de la Défense et des détails sautent aux yeux. Il se tient à son bureau, il a les muscles tout raides, il tremble… Même son visage semble gonflé. Pour les internautes, il s’agit bien de symptômes de Parkinson. « Ça ressemble vraiment à l’utilisation de hautes doses de stéroïdes et à la maladie de Parkinson » , a commenté un internaute. « Ce sont les spasmes de la maladie de Parkinson… Les pieds aussi » . « Ce sont les spasmes de la maladie de Parkinson… Les pieds aussi » , a ajouté un autre.

Louise Mensch, ancienne membre du parlement britannique, a été encore plus affirmative. Le président serait très malade : « Vladimir Poutine est atteint de la maladie de Parkinson. Dans cette vidéo, vous pouvez le voir saisir la table de manière que sa main tremblante ne soit pas visible, mais il ne peut empêcher son pied de taper » . Le président russe est-il pour autant mourant ?

Malade peut-être mais obstiné !

Toutefois, cette maladie ne l’empêche pas de se montrer menaçant. Vladimir Poutine évoque même l’utilisation d’armes nucléaires en représailles en cas d’intervention militaire d’autres pays dans la guerre en Ukraine. Sur les médias russes, il a déclaré : « Si quelqu’un a l’intention d’intervenir dans les événements en cours et de créer des menaces stratégiques contre la Russie, cela sera inacceptable pour nous. Ils devraient savoir que les frappes que nous mènerons en représailles seront fulgurantes » .

La Russie a notamment demandé aux Etats-Unis d’arrêter d’envoyer des armes aux Ukrainiens.

0