Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

Une voiture percute un bus de la RATP lors d’une course-poursuite avec des policiers : la vidéo de l’accident est impressionnante

Publié par Lou Tabarin le 26 Avr 2022 à 16:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans la nuit du samedi 23 avril, deux policiers à moto ont poursuivi une voiture à Noisy-le-Sec. En voulant éviter un contrôle, le conducteur a percuté de plein fouet un bus de la RATP.

La caméra embarquée fixée sur la moto de l’un des policiers a filmé la course-poursuite puis l’accident dramatique. Découvrez ci-dessous les images :

Une course-poursuite qui finit très mal

Dans la nuit du samedi au dimanche 24 avril, une patrouille de policiers souhaite contrôler un automobiliste au volant d’une voiture blanche. Celui-ci refuse d’obtempérer et entame une course-poursuite dangereuse dans les rues de Noisy-le-Sec. Le conducteur emprunte les petites rues à une vitesse folle. À tout moment, il risque de renverser un piéton qui se trouve sur le chemin.

L’un des deux policiers filme l’entièreté de cette arrestation musclée. Son collègue risque sa vie et emprunte un raccourci pour se mettre en travers du chemin de la voiture. Mais le conducteur ne s’arrête pas. Par chance, il avait anticipé et ne s’était pas pleinement engagé sur la voie.

Les policiers craignent le pire, et il se produit. Le délinquant de la route grille un feu rouge et s’engage dans une intersection. Au même moment, un bus de la RATP arrive à toute allure. Les deux véhicules se percutent violemment. D’après nos confrères d’Actu Seine-Saint-Denis, l’accident se serait produit entre la rue de Paris et le pont de la Folie.

Policiers

Deux blessés dans l’accident

Le chauffard a été gravement blessé. Il tente malgré tout de s’enfuir par la fenêtre de son véhicule accidenté, mais les policiers parviennent à le maîtriser. Il a été transporté à l’hôpital. De son côté, le conducteur du bus a lui aussi été blessé après la collision. La RATP confirme que, par chance, le bus ne transportait aucun passager : « le bus était en train de rentrer au dépôt » .

Aux dernières nouvelles révélées par une source proche à CNews, la voiture aurait été volée en Belgique et porterait une fausse plaque d’immatriculation.

Les forces de l’ordre constatent une recrudescence des courses-poursuites. Interrogé par nos confrères, le secrétaire départemental d’un syndicat de policiers Réda Belhaj explique que « ça arrive très souvent, notamment la nuit parce que les mis en cause se disent que la circulation est moins intense » . Les conséquences peuvent être dramatiques, car une collision ou une perte de contrôle du véhicule est vite arrivée.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0