Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Xavier Dupont de Ligonnès : la secte dirigée par sa soeur et sa mère dans le viseur des autorités

Publié par Quentin le 12 Oct 2020 à 11:22

Fondée dans les années 1970 par Geneviève Dupont de Ligonnès, l’Église de Philadelphie se trouve au coeur de la polémique. Dans un contexte de lutte contre les dérives sectaires, Marlène Schiappa a pris la décision de s’intéresser à cette dernière, afin de comprendre le fonctionnement de ce groupe de prières. Le Tribunal Du Net vous dit tout !

Beaucoup de questions autour de ce groupe de prière fermé

Depuis près de 10 ans, l’affaire Dupont de Ligonnès fascine notre pays. Alors que Xavier, présumé coupable du meurtre de son épouse et de leurs quatre enfants reste introuvable, une enquête vise l’Église de Philadelphie, fondée et dirigée par sa soeur et sa mère. Ce groupe sectaire avait déjà été signalé auprès du parquet de Versailles en septembre 2019. En effet, une famille reçue par la Mission interministérielle de vigilance de lutte contre les dérives sectaires avait indiqué que cette « secte » était toujours en activité, et présentait des risques de dérive sectaire. Aujourd’hui, Marlène Schiappa, femme politique française, a confié au Parisien vouloir « mieux comprendre le fonctionnement et l’implantation » de ce groupe.

De plus, en novembre 2019, deux personnes affirmaient que leurs parents avaient été pendant vingt ans sous l’emprise psychologique de Geneviève Dupont de Ligonnès et de sa fille Christine.

Xavier Dupont de Ligonnès

A lire aussi >>> Offrande sexuelle, secte, déni : la famille Dupont de Ligonnès fait froid dans le dos

La mère Dupont de Ligonnès n’est pas sectaire, selon son avocat

Alors que Marlène Schiappa, la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté, s’intéresse désormais de près à l’Église de Philadelphie, l’avocat de Geneviève et Christine Dupont de Ligonnès a tenu à s’exprimer. « Après la Miviludes, qui se sert de l’affaire de Ligonnès pour se faire de la pub, Marlène Schiappa exploite à son tour une affaire qu’elle ne connaît pas« , a-t-il déploré. Il a notamment assuré que la mère de Xavier Dupont de Ligonnès était « une vieille dame de 90 ans qui n’est absolument pas sectaire » qui « souffre déjà tant d’avoir perdu ses petits-enfants et ses proches« . Affaire à suivre…

A lire aussi >>> Xavier Dupont de Ligonnès : un hacker anonyme fait progresser l’enquête