Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Attention, il est interdit de nager avec les dauphins dans cette mer

Publié par Gabrielle le 31 Juil 2022 à 9:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Trois entreprises sont dans le collimateur du parquet de Grasse pour pratiquer une activité interdite : la nage avec les dauphins en Méditerranée. N’ayant pas respecté l’arrêté qui vise à protéger les cétacés, les bateaux des sociétés ont été saisis.

Interdiction de nager avec les dauphins en mer Méditerranée

Nager avec des dauphins n’est plus autorisé depuis un arrêté ministériel du 3 septembre 2020. Cet arrêté est entré en vigueur le 1er janvier 2021 mais il ne semble pas être respecté par tous. « On n’a plus le droit de s’approcher à moins de 100 mètres d’un dauphin, encore moins de se jeter à l’eau avec un dauphin » dans les eaux méditerranées françaises.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Malgré l’interdiction, plusieurs entreprises ont continué l’activité. « Nous avons constaté en février 2021 que l’activité était toujours proposée sur leur site internet » , précise le parquet. Les trois entreprises concernées étaient pourtant informées de cette interdiction.

Pour leur défense, les sociétés ont affirmé que les nages étaient effectuées dans les eaux internationales. Un argument non recevable pour le parquet qui indique que « 98% de ces activités se faisaient dans les eaux territoriales françaises » .

dauphin

Plusieurs entreprises risquent gros pour avoir proposer cette pratique

Malgré plusieurs rappels à l’ordre, les entreprises n’ont pas supprimé la nage avec les dauphins. Les gérants risquent gros. Ils vont être de nouveau entendus et seront jugés pour « pratique commerciale trompeuse » et « perturbation volontaire d’espèce animale non domestiquée protégée » .

Les gérants encourent jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 300 000 euros d’amende. À cela s’ajoutent une amende de 750 euros par client ainsi que la confiscation des biens. Les trois entreprises prétendent pratiquer « un écotourisme responsable » et crient à l’injustice.

« Nous n’avons jamais été condamnés, nous travaillons avec des scientifiques et pourtant nous sommes traités comme de lourds délinquants » , a réagi l’épouse d’un des gérants. À savoir, 21 sortes de cétacés ont été observées dans la Méditerranée ainsi que la mer Noire. La majorité est en danger.

Récemment, une vidéo d’une femme grimpant sur un dauphin a scandalisé.

0