Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un chasseur se fait tuer par un cerf qu’il croyait avoir abattu

Publié par Claire JONNIER le 26 Oct 2019 à 8:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tel est pris qui croyait prendre ! Thomas Alexander est un chasseur de 66 ans qui en a vu d’autres dans sa vie. Pourtant, ce mardi soir, du côté de Yellville, il se fait tuer par un cerf qu’il était persuadé d’avoir abattu quelques secondes plus tôt.

Publicité

>> À lire aussi : Un chasseur tue un oiseau qui lui tombe dessus… tout droit sur ses parties intimes

Une partie de chasse qui tourne au drame

Publicité

C’est une histoire complètement insolite qui se déroule du côté de l’Arkansas. Ce jour-là, Thomas Alexander décide de partir à la chasse. À 66 ans, il est suffisamment expérimenté et connaît très bien les endroits où trouver des proies. C’est ainsi qu’il se niche seul dans une sorte de kiosque surélevé en attendant que la cible idéale arrive.

Et au bout d’un moment, c’est le cas puisqu’il tire sur un cerf qui passe par là. « Il semble qu’il ait tiré sur le cerf et qu’il ait posé son fusil près du support pour chevreuils et qu’il soit descendu pour vérifier qu’il soit bien mort. » Sauf que c’est à ce moment-là qui est « arrivé ce qui est arrivé » et qu’il se fait tuer par le cerf en croyant l’avoir abattu.

>> À lire aussi : Un chasseur tire sur un joggeur de 75 ans qu’il prétend avoir confondu avec une biche

Publicité

Il se fait tuer par un cerf

Alors que la pauvre bête n’était pas morte, elle se réveille et se met à attaquer le chasseur. Visiblement, la victime aurait eu plusieurs perforations au niveau du corps à cause des bois de l’animal. Dans l’urgence, Thomas Alexander a réussi à joindre sa famille qui est parvenue à contacter l’hôpital et les urgences dans la foulée.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Mais malheureusement, l’homme est décédé quelques minutes plus tard de ses blessures.« C’est étrange. Probablement la seule fois que cela se soit produit. Nous en avons eu une en 2016 dans le sud de l’Arkansas – mais ce chasseur a survécu. » Quant à sa proie, impossible de pouvoir remettre la main dessus puisqu’évidemment, elle s’est échappée après être parvenue à chasser son agresseur.

Publicité

>>>À lire aussi : comment différencier une biche d’un chevreuil ?