Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Une famille ramène un chiot abandonné chez elle… mais va découvrir qu’il s’agissait d’un tout autre animal

Publié par Quentin VIALLE le 26 Juin 2022 à 17:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Aux Etats-Unis, une famille pensait avoir trouvé un chiot abandonné au bord de la route. Ce fût la stupéfaction lorsqu’elle a découvert qu’il s’agissait en réalité d’un petit coyote. On vous raconte tout dans la suite de cet article !

Cette famille pense recueillir un chiot... qui est en réalité un coyote

@Cape Wildlife Center

Une famille pense trouver un chiot abandonné… qui était finalement un coyote

Il y a quelques jours, une famille du Massachusetts a aperçu un chiot au bord d’une route très fréquentée des Etats-Unis. Comme elle l’a expliqué pour un média local, l’animal semblait totalement perdu et en détresse. Il n’y avait alors qu’une solution : récupérer ce chiot afin de l’emmener à la maison et s’occuper de lui comme un véritable roi.

Malheureusement, quelques jours plus tard, les membres de cette famille se sont rendu compte qu’il s’agissait d’un bébé coyote de l’Est, une espèce très présente dans le Massachusetts.

« Il se remet confortablement »

Ni une ni deux, la famille a décidé de contacter la clinique vétérinaire du coin avant de lui apporter l’adorable coyote. Là-bas, les spécialistes ont confirmé que l’animal avait probablement été séparé de sa meute. Pas d’inquiétude, il a été pris en charge et reçoit actuellement tous les soins nécessaires à sa bonne santé. « Il se remet maintenant confortablement dans l’un de nos services d’isolement, mais ne restera pas seul longtemps », a expliqué le Cape Wildlife Center. « Un frère adoptif vient d’arriver d’un centre de désintoxication à Rhode Island et ils seront bientôt présentés ».

Aux Etats-Unis et partout ailleurs dans le monde, les confusions de la sorte ne sont pas si rares. Néanmoins, le centre explique que cette histoire aurait pu avoir de graves conséquences, puisque les coyotes, au même titre que les chauves-souris, peuvent contracter la rage, un virus mortel pour les humains.

Source : Mirror
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0