Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

La Chine a-t-elle vraiment ordonné de se débarrasser des animaux de compagnie ?

Publié par Romane TARDY le 05 Fév 2020 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La Chine multiplie les mesures de précaution drastiques pour limiter l’hémorragie Coronavirus. Plus de 50 millions de personnes sont en quarantaine. Cependant d’autres rumeurs courent sur des mesures bien plus surprenantes. Les autorités chinoises auraient sommé les habitants de se débarrasser de leur animaux de compagnie pour limiter la propagation du virus.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Coronavirus : en Chine, s’ils ne portent pas de masque la population se fait interpeller par des drones (Vidéo)

La suite après cette vidéo

Le quotidien britannique le Daily Mail révèle une mesure impensable de la Chine pour limiter la propagation du Coronavirus, qui a déjà fait plus de 400 morts dans le pays. La Chine aurait décidé de demander aux Chinois de se débarrasser de leurs animaux de compagnie. La contamination au Coronavirus serait notamment de source animale, certes, mais cette rumeur anti-animaux de compagnie paraît totalement folle. De plus, aucun expert de l’OMS n’a pu prouver que les chiens ou les chats pouvaient être porteur de la maladie. Malgré cela, la vente d’animaux de compagnie serait aussi momentanément arrêtée.

Cette rumeur sur les animaux de compagnie provoque la panique

La suite après cette publicité

À Wuhan, point de départ de l’épidémie, les autorités demanderaient aux résidents de ne plus laisser leurs animaux de compagnie quitter les maisons. La Humane Society international expliquerait même avoir intercepté des notes de service émises par les autorités. Dans celles-ci, elles menaceraient de tuer et d’enterrer les animaux errant dans les rues. Des consignes similaires auraient été données dans des grandes villes comme Pékin ou Shanghai. Un village du Heibei aurait même exhorté les ménages à « s’occuper » eux-mêmes de leurs animaux dans les cinq jours à venir.

Certains réussissent à prendre ces rumeurs avec des pincettes et se limitent aux masques pour animaux. La panique se serait emparé d’autres Chinois qui craignent que leurs animaux de compagnie soient porteurs du virus. Ils auraient alors commis l’impensable : jeter leurs animaux par la fenêtre du haut d’un immeuble. Des chiens et chats auraient été retrouvés morts dans les rues.

À lire aussi : Coronavirus : infecté par le virus, il est certain d’avoir guéri grâce à du whisky

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.