Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Disparu depuis 1936, le tigre de Tasmanie est-il de retour ?

Publié par Jessy le 02 Mar 2021 à 10:02

Un chasseur de tigres a pris en vidéo un animal pouvant s’apparenter au tigre de Tasmanie. Des photos qui pourraient redonner espoir, alors que le tigre de Tasmanie, connu également sous le nom de loup marsupial ou Thylacine, se serait totalement éteint en 1936. Depuis, aucun spécialiste n’a recroisé cette espèce. Mais les photos du chasseur sont troublantes, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous !

>> À lire aussi : Ils capturent un immense requin-tigre de presque 400 kilos qui tient à peine sur leur bateau

L’animal présent sur les photos est-il le tigre de Tasmanie ?

Depuis 1936, les experts ont considéré que le Thylacine, ou loup marsupial, a officiellement disparu. Cet animal carnivore faisait à peu près la taille d’un loup, et sa gueule pouvait faire croire à un chien. Le tigre de Tasmanie avait cependant une particularité : de la moitié de son dos jusqu’à sa queue, son pelage était tigré.

Neil Waters, un chasseur de tigres de Tasmanie, a cherché des traces de vie du marsupial en Australie, pays où l’animal a vécu pendant des milliers d’années. Récemment, l’homme a publié des photos d’un animal au pelage tigré, pouvant se confondre avec le tigre de Tasmanie. Rapidement, l’homme envoie les photos à des spécialistes afin de ne plus classer l’animal comme disparu, mais comme « espèce en danger critique » comme le rapporte le DailyMail.

En 1933, un thylacine a été pris en photo dans un zoo. C’était le dernier spécimen connu dans le monde.

>> À lire aussi : Ils n’auraient jamais dû tourner le dos à ce tigre…

Les experts établissent que le Thylacine est toujours disparu !

Lorsque le chasseur de tigres de Tasmanie Neil Waters présente les photos au musée et à la galerie d’art de Tasmanie, les experts examinent attentivement les animaux. Dans le même temps, les photos de Neil Waters sont publiées et confrontées à des commentaires parfois sceptiques quant à l’existence du tigre de Tasmanie.

Nick Mooney, un expert de la galerie d’art de Tasmanie, a finalement tranché : « Nick Mooney a conclu que, sur la base des caractéristiques physiques montrées sur les photos fournies par M. Waters, il est très peu probable que les animaux soient des thylacines » pouvait-on lire sur un communiqué publié par le musée. De son côté, Neil Waters reste convaincu de sa trouvaille, et souhaite prouver l’existence du tigre de Tasmanie… Au risque que des chasseurs s’en mêlent ?

>> À lire aussi : En Grèce, des dizaines de flamants roses meurent empoisonnés par des plombs de chasseurs