Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Comment éviter l’infestation de souris dans sa maison pendant l’hiver

Publié par Sabine le 21 Nov 2021 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme de nombreux autres rongeurs, les souris aiment se calfeutrer durant l’hiver tout en profitant de provisions vaillamment accumulées durant les beaux jours. Néanmoins, même si l’on peut trouver ce petit animal tout à fait charmant et sympathique, il peut provoquer des dégâts, surtout s’il convie sa famille, voire sa tribu à emménager avec lui. Sans pour autant l’éradiquer, il existe des méthodes simples et douces afin d’éviter son installation chez vous pendant l’hiver. Quels sont-ils ? Jetons un œil par le petit trou de la souris pour voir ce qu’elle trame.

Publicité
chat-souris

Quand on parle de trous !

Car c’est bien par ces entrées minuscules que les souris et les autres rongeurs comme les mulots, voire les rats s’introduisent dans votre logement. La première mesure à prendre pour éviter leur entrée dans les lieux est évidemment de boucher tous les orifices susceptibles de les laisser entrer. Si vos murs sont bien isolés, il n’y a normalement pas de raison pour que les souris puissent se glisser à l’intérieur. En revanche, dans les demeures anciennes, avec des murs en pierres et jointés avec de l’enduit, il peut arriver que les souris rongent suffisamment les joints pour créer des interstices dans lesquels elles se faufilent sans problème. Il faut donc vérifier toutes les entrées possibles ainsi que la toiture, les avant-toits, les fondations et les tuyaux de drainage de la maison afin de les boucher avec soin. C’est un travail qui peut se révéler assez long et fastidieux, mais il portera ses fruits et vous éviterez des intrus.

La propreté comme repoussoir

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Vous le savez, les souris aiment grignoter tous les restes que vous laissez à leur portée. La meilleure prévention contre leur appétit vorace est donc de ne rien laisser traîner et d’utiliser toujours des plats hermétiques pour conserver vos aliments. Autrefois, les personnes dans les campagnes utilisaient des garde-manger afin de protéger leurs aliments des canines pointues de ces petits rongeurs. C’est vraiment utile, car ceux-ci excellent à creuser et certains meubles en bois peuvent aussi être leur proie. Il faut donc garder un intérieur nickel et ne rien laisser de comestible si votre logement reste inoccupé. Pour optimiser votre rangement, rien de tel que d’utiliser des bocaux hermétiques pour entreposer vos aliments. Sans rien à se mettre sous la dent, les rongeurs seront moins présents !

Des huiles, essentielles pour les faire fuir

Dans l’aromathérapie, qui est la science des huiles essentielles, il existe des essences qui sont connues pour agir en prévention contre les infestations de rongeurs. On peut relever que la plus efficace est sans doute la menthe poivrée. Il suffit de disposer des morceaux de tissu légèrement imprégnés d’huile à des endroits stratégiques afin d’éviter qu’elles ne s’introduisent furtivement dans votre logement. D’autres huiles sont aussi actives contre elles comme la sauge sclarée, le laurier ou encore la jacinthe. Il est recommandé de renouveler cette opération au moins tous les 15 jours. Rappelons aussi que vous pouvez tout à fait cultiver ces plantes pour qu’elles fassent office de prévention. Cependant, comme les souris cherchent à nicher durant les froids de l’hiver, il est difficile, voire impossible de garder ces plantes encore vertes. À titre indicatif, d’autres fleurs comme l’absinthe ou l’euphorbe des jardins pourraient exercer également un effet de repoussoir.

Publicité

La laine d’acier pour un tricot plutôt costaud

Tout comme les tessons de bouteille ou le verre pilé qui sont tout de même des moyens assez violents, la laine d’acier peut servir à les effaroucher. Pour ce faire, il faut la placer aux endroits où les souris entrent dans la maison ou calfeutrer les contours de la tuyauterie. Pour optimiser votre défense, il est possible d’insérer des morceaux de paille de fer dans les trous et les fissures de la maison. Tous ces matériaux sont évidemment à utiliser avec précaution, surtout pour ce qui est du verre pilé. En effet, si vous oubliez où vous l’avez placé, vous pouvez vous en mordre les doigts… de pieds évidemment !

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Un animal de compagnie qui s’intéresse aux souris

Publicité

Il vous reste encore la solution la plus naturelle pour venir à bout des intrusions de rongeurs. Adoptez un chat chasseur qui va non seulement les faire fuir, mais parfois en faire son repas. Si votre chat est peu nourri, il va en faire son quotidien, sinon, il va surtout passer son temps à les attraper sans pour autant les dévorer, ce qui est parfois moins violent. On sait que les félins et surtout les chats, derrière leur bonne mine et leur moustache sympathique, sont un des plus grands prédateurs d’oiseaux, mais aussi de rongeurs. Cela représente sans doute une solution plus contraignante, mais elle est vraiment très efficace. Vous êtes assuré que votre matou va laisser son odeur et faire fuir tous les éventuels resquilleurs. Maintenant, si vous ne voulez pas le garder, partagez-le rien que pour les relents du matou peu appréciés par les souris !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.