Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un léopard s’attaque à un policier et sème la terreur en Iran (Vidéo)

Publié par Camille Lepeintre le 29 Avr 2022 à 15:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après la découverte d’un boa constricteur en Seine-Maritime, un étrange incident a eu lieu ce dimanche 24 avril dans une ville du Nord de l’Iran. Un léopard a erré près des habitants en semant autour de lui la panique générale. Plusieurs vidéos ont été partagées sur les réseaux sociaux.

Un dangereux léopard blesse un officier de police en Iran

Ce genre d’incident n’arrive heureusement pas tous les jours. Un léopard a été aperçu dans la matinée du 24 avril dans la localité de Ghaemshahr, une ville de plus de 170 000 habitants, située dans le Nord de l’Iran. C’est le porte-parole de la protection de l’environnement de la province de Mazandaran, Kamyar Valipour qui a informé l’agence officielle Irna. Selon ses informations, le léopard « a attaqué et blessé un policier avant de s’enfuir vers un jardin » de Ghaemshahr. Un incident similaire a eu lieu dans un parc aquatique de Miami, le 10 avril dernier, où un dauphin a volontairement blessé une dresseuse. L’Homme a parfois tendance à oublier qu’il a en face de lui un mammifère sauvage.

Concernant le léopard, plusieurs vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Sur l’une d’entre elles, on peut voir le félin se tenir sur le rebord d’une banque iranienne. Semant la panique générale autour de lui, il a fini par sauter au sol et s’est enfui. Sur d’autres images, le chaos règne dans la ville, où les habitants horrifiés, courent dans tous les sens.

Il ne serait pas le seul animal sauvage en liberté

L’agence Irna a informé que l’animal avait été finalement maitrisé par des soigneurs. Il a notamment été paralysé à l’aide d’un pistolet d’anesthésie avant d’être transporté vers la zone protégée de Semeskandeh, pour des examens, selon le média Tasnim. Si l’histoire se termine plutôt bien pour le léopard, que vous pouvez retrouver sur l’une de nos énigmes, il ne serait pas le seul animal sauvage à errer en Iran.

Selon Valipour, le département chargé de l’environnement de la province a ouvert une enquête pour savoir si l’animal n’appartenait pas illégalement à des habitants. En effet, selon Hamchahri, le quotidien de la mairie, d’autres animaux potentiellement dangereux, comme des loups et des renards, ont été observés ces jours-ci dans des zones urbaines en Iran.

0