Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un serpent de 3,5 mètres sème la panique… en Seine-Maritime

Publié par Lou Tabarin le 31 Mar 2022 à 14:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un couple de retraités a fait une découverte insolite lors d’une promenade en Seine-Maritime. Ils sont tombés nez à nez avec un serpent de plus de 3,5 mètres de long.

Serpent

C’est une rencontre à laquelle ils ne s’attendaient pas. Michèle et Jean Choquart sont les heureux propriétaires du moulin de leur commune. Criel-sur-mer, en Normandie, est plus connue pour ses falaises abruptes que pour sa faune. Pourtant, un animal exotique a décidé d’en faire son nouveau territoire.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Ils découvrent un boa de 3,5 mètres de long

Lundi 28 mars, le couple se rend, comme à son habitude, au barrage de leur moulin. Mais ce jour-là, ils remarquent quelque chose d’anormal dans l’eau. Le cadavre nauséabond d’un gros serpent flotte à la surface.

Michèle, âgée de 81 ans, décide de prendre son courage à deux mains et de sortir le cadavre de l’eau. Une fois sur le béton, les retraités se rendent compte de la taille du reptile. Il s’agit d’un boa de 3,5 mètres de long.

Le boa constricteur n’est pas une espèce de serpent venimeux. Sa taille et sa force lui permettent de tuer ses proies en les étouffant. Il se nourrit de petits animaux tels que les rongeurs ou les oiseaux. Il vit normalement sur le continent américain, entre l’Amérique centrale et du Sud, ainsi qu’aux Antilles.

Le cadavre a été relâché dans la nature

Michèle et Jean Choquart préviennent immédiatement les gendarmes après leur découverte stupéfiante. Selon des propos rapportés par Actu.fr, ils n’auraient pas voulu faire le déplacement. Ils contactent alors les pompiers, qui leur avisent de le remettre à l’eau.

Le couple et quelques habitants de Criel-sur-mer sont plutôt surpris de cette réaction. Aucune enquête ne semble être menée pour comprendre comment un serpent a pu se retrouver en pleine nature au fin fond de la Normandie. Une locataire du moulin explique à nos confrères : « On a été très étonné, normalement il y a des enquêtes, c’est quand même un animal exotique et ils nous ont dit de le remettre à l’eau » .

Il se pourrait que le serpent se soit échappé de son vivarium. À moins que son propriétaire ne l’ait lâchement abandonné dans la nature…

0