Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un orang-outan albinos a été aperçu dans une forêt tropicale (Vidéo)

Publié par Manon CAPELLE le 06 Mar 2020 à 10:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un an après sa libération, Alba, un orang-outan albinos a été repéré dans la forêt tropicale. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, le singe de 6 ans est en bonne santé et en grande forme.

>>> À lire aussi : À votre mort, votre chat pourrait vous réserver une mauvaise surprise !

Le seul orang-outan albinos se porte bien

Le seul orang-outan albinos vivant est prénommé Alba. Elle est unique en son genre, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. Cela fait un an qu’elle a été libérée dans la forêt tropicale de Bornéo. Il semble que ce primate aux yeux bleus et aux poils blonds vive désormais sa meilleure vie dans la nature.

Alba a été recueillie par des écologistes en 2017, après avoir été trouvée enfermée dans une cage. Elle servait d’animal de compagnie par des villageois de la région indonésienne de Bornéo.

C’est la fondation de Borneo Orangutan Survival qui l’a recueillie. L’un des représentants a rapporté qu’Alba avait été séparée de sa mère. Le singe souffrait aussi d’une grave insuffisance pondérale due à un manque de nourriture, de parasites et de déshydratation.

>>> À lire aussi : La vidéo glaçante de ce grand requin blanc qui fonce sur un plongeur et dévoile ses dents tranchantes

Il a été repéré dans une forêt tropicale, un an après sa libération

Après son sauvetage, le singe âgé de six ans a passé près de deux ans à se rétablir, avant d’être relâché dans son habitat naturel. Alba est retourné sur une « île forestière » artificielle de dix hectares près du centre de réhabilitation à Kalimantan, en décembre 2018.

Également, le docteur Jamartin Sihite, PDG de la fondation BOS, a déclaré que les personnes impliquées dans le projet se sont engagées à travailler avec les différents organismes de conservation pour mener des observations et surveiller les orangs-outans relâchés dans le parc.

« Grâce à cet effort conjoint, nous pouvons évaluer le taux de réussite des efforts de conservation des orangs-outans et de leur habitat dans le Kalimantan central », a-t-il déclaré.

>>> À lire aussi : Alors que des enfants jetaient des pierres à cette chienne errante, l’impensable s’est produit !

0