Ces poules pondent des œufs verts et leu chair est bleue

Publié par Nicolas F le 27 Nov 2020

Un fermier néerlandais a montré sur ses réseaux sociaux la particularité des œufs produits par ses poules. Les œufs sont verts et lorsqu’il tue ses poules et les plume, on peut découvrir que leur chair est bleutée. A-t-il découvert une espèce rare ? Regardez la vidéo pour voir la couleur de ces œufs inhabituels.

> À lire aussi : Quand il ouvre sa boite d’œufs, il est complètement dégoûté par un œuf à la coquille fripée !

Pourquoi ces poules pondent des œufs verts ?

En réalité, les poules de ce fermier n’ont rien d’étrange. Leur espèce est tout simplement méconnue. Les poulets Schijndelaar, du nom de la ville néerlandaise d’où elles sont originaires, sont des poulets d’élevage qui ont tous la même particularité. Comme pour la plupart des espèces animales, en élevant et en faisant se reproduire des animaux ayant les mêmes particularités génétiques, il est possible d’obtenir de nouvelles espèces. Les poules de Schijndel ont une mutation appelée la fibromélanose, qui provoque une hyperpigmentation.

> À lire aussi : Une femelle python de 62 ans a pondu 7 œufs sans avoir fréquenté de mâles depuis 15 ans

L’hyperpigmentation leur donne aussi une chair bleutée

Cette particularité génétique pourrait être comparée à l’anomalie inverse, qui serait la sous-pigmentation et qui provoque l’albinisme. Il existe d’autres races de poules qui ont cette particularité. La plus connue est la poule indonésienne Cemani, qui est tellement sombre que même leurs os sont noirs et leur sang est plus foncé. Dans le cas de ces poulets néerlandais, il s’agit d’une espèce propre à quelques élevages de la région. Ces poules qui produisent des œufs verts sont nées après qu’un groupe de fermiers s’est lancé le défi, autour d’une bière, de créer cette mutation. Ils ont alors fait copuler des Araucanas et des Sumatras, deux espèces de poules connues pour leurs particularités génétiques. Bien que les œufs soient verts et que la chair est bleutée, les œufs comme la viande sont parfaitement comestibles, il s’agit simplement d’une hyperpigmentation inoffensive.

> À lire aussi : Quand elle casse un œuf frais, elle découvre des asticots qui grouillent au fond de la coquille

Crédits : Newsflash

0