Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

En plein milieu de l’autoroute, un serpent sort de son tableau de bord

Publié par Maxime le 23 Août 2019 à 16:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Connaissez-vous l’ophiophobie ? Ce terme barbare, également connu sous le nom « ophidophobie » désigne la peur des serpents. C’est la phobie la plus répandue au monde. Et cette peur incontrôlable aurait pu entraîner des conséquences d’une extrême gravité pour ce conducteur espagnol sur l’autoroute A64, mardi. L’automobiliste s’est brutalement arrêté au milieu de la chaussée lorsqu’il a aperçu la tête d’une couleuvre sortir de l’aération entre le tableau de bord et le pare-brise. Fort heureusement, son freinage brusque n’a pas causé d’accident sur la voie rapide.

La suite après cette publicité
Couleuvre

>>>À lire aussi : Les 10 serpents les plus venimeux au monde

La suite après cette vidéo

Le serpent s’est glissé dans le système de ventilation de sa voiture

Décontenancé par cette rencontre incongrue, le conducteur espagnol s’est rangé sur le bas-côté pour faire part de son problème aux secours depuis la borne d’urgence de l’autoroute, indique Sud-Ouest. Dépêchés sur place, les employés du réseau autoroutier et les pompiers ne sont pas parvenus à mettre la main sur la couleuvre, malgré l’aide d’un « conseiller technique animalier » rapporte le quotidien. Le spécialiste a toutefois précisé au conducteur que le reptile était inoffensif et ne présentait aucun danger. De quoi le convaincre de reprendre la route deux heures plus tard.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Ils tentent de doubler ce camion et se font la peur de leur vie

La couleuvre réapparaît derrière le tableau de bord neuf kilomètres plus loin

Mais l’automobiliste n’était pas au bout de ses surprises. L’animal a repointé le bout de son nez quelques minutes plus tard, provoquant à nouveau la frayeur du vacancier espagnol en route vers l’Ardèche. Il a donc décidé de contacter à nouveau les patrouilleurs pour trouver une solution définitive au problème. Ceux-ci n’ont rien pu faire de plus pour retrouver le serpent mais ils ont choisi de boucher les aérations de l’habitacle avec des chiffons. L’automobiliste va donc devoir apprendre à rouler avec son co-pilote d’infortune.

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : L’incroyable découverte d’un serpent rarissime à deux têtes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.