Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Animaux

Un surfeur vient d’être tué par un requin à La Réunion

Publié par Églantine le 09 Mai 2019 à 17:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sur la côte ouest de l’île, un surfeur a été tué par un requin. Il s’agit de la 24ème attaque de requin à la Réunion depuis 2011, et la 11ème mortelle.

 

Jeudi après midi, un homme d’une trentaine d’années est mort, après une attaque de requin au large de Saint-Leu, selon les pompiers. Avant l’attaque mortelle, la préfecture de La Réunion avait lancé un appel à « la plus grande vigilance », suite à la période transitoire entre l’été et l’hiver austral.

>>> À lire en plus: Requin : le plus grand prédateur des mers filmé à seulement quelques mètres d’un bateau

Une jambe du surfeur arrachée par le requin

À 16H30 (heure locale), un homme surfant a été attrapé par un squale, en lui arrachant une jambe. Pour le retrouver, un hélicoptère de la gendarmerie et deux plongeurs ont été mobilisés. Son corps a été aperçu entrain de dériver et a été repêché quelques minutes plus tard au port de Saint-Leu. Selon des témoins, le jeune homme était en arrêt cardio-respiratoire et perdait beaucoup de sang. Le décès a été déclaré quelques minutes plus tard, malgré la prise en charge des secours. Trois autres personnes, qui surfaient avec lui, ont réussi à regagner le large.

>>> À lire en plus: Ce chiot se coince dans son support à gamelle en voulant manger ses croquettes !

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La Réunion appelle à « la plus grande vigilance » 

Depuis la crise des requins (ndlr moment où les attaques de requin ont augmenté), en 2011, ce drame représente la 24ème attaque sur l’île française et la 11ème mortelle. Elles concernent en général des surfeurs et des bodyboardeurs. Le jeudi matin, soit quelques heures avant le drame, la préfecture de La Réunion avait lancé un appel à « la plus grande vigilance »: « La Réunion rentre dans une période transitoire entre l’été et l’hiver austral, avec des fronts de houle australe recherchés par les pratiquants d’activités nautiques. Or, la fréquentation des côtes réunionnaises par les requins bouledogue, potentiellement dangereux, se fait plus importante au fur et à mesure que l’on rentre dans l’hiver austral avec un refroidissement saisonnier de la température de l’eau de mer. »

>>> À lire en plus: À Sydney, un grand requin blanc chasse à une vingtaine de mètres d’un nageur