Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Arnaque à la pizza : Attention, c’est très bien rodé !

Publié par Brandon Clouchoux le 20 Août 2021 à 12:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les arnaqueurs usent parfois de stratégies peu communes pour escroquer de l’argent. Une restauratrice dans le département des Vosges s’est vue démunie face à une « arnaque à la pizza » . Elle a été contactée pour une grosse commande mais cette dernière a échappé au paiement.

Publicité

« Arnaque à la pizza »

Voici une nouvelle arnaque qui circule : « l’arnaque à la pizza » . Au départ, c’était bon signe pour cette restauratrice qui n’a pas travaillé pendant une longue période à cause de la situation sanitaire. Cette restauratrice de la commune de Rambervillers était enchantée par la nouvelle : elle a cru à une bonne affaire.

Elle a été contacté le 29 juillet dernier par téléphone : une fausse centrale d’achats pour les collectivités au bout du fil. Le centrale d’achats assure de se nommer « Centralis » et que leur objectif est de signer un partenariat commercial pour une commande de 60 pizzas – à fournir 2 fois par semaine – à une colonie de vacances. Après 7 mois sans travailler, la restauratrice se voit ravi de la proposition : un contrat d’un montant de 4500 euros pour plus de 500 pizzas… Mais, cette offre s’est vite transformé en arnaque.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

L’escroquerie bancaire a en fait pris forme, à cause de la caution « non encaissable » de 510 euros que la restauratrice a laissée avec son empreinte de carte bleue en cas de défaillance. Cette caution aurait été débitée une dizaine de fois pour un préjudice s’élevant à plus de 5000 euros pour la victime.

>>> À lire aussi : « L’arnaque au billet volé » : Soyez prudents quand vous retirez de l’argent

Un fort préjudice pour la victime

Publicité

Après une si longue pause, Magali Mertz, la restauratrice n’a pas vu le coup venir : « Lorsqu’on m’a proposé une telle commande je n’ai pas hésité longtemps » , reconnaît-elle, auprès du journal régional. Par ailleurs, cette dernière a eu le bon réflexe de vérifier les informations de la centrale d’achats qui l’avait démarchée sur Infogreffe, mais cela n’a apparemment pas suffi pour éviter cette escroquerie.

Magali a donc préparé les 60 pizzas comme convenu, mais sans surprise, personne n’est venue les récupérer. La restauratrice se retrouve alors, victime d’escroquerie à la carte bancaire pour un montant de plus de 5000 euros. « Je m’en veux,  je me sens naïve » , affirme-t-elle, dans le journal Vosges Matin.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

La femme a décidé de porter plainte et a essayé plusieurs mesures auprès de sa banque en espérant pouvoir obtenir un remboursement. Cette arnaque n’est pas nouvelle. Le même principe a été connu avec des « baguettes » : visant alors à commander une grande quantité de baguettes pour une entreprise, par exemple, les boulangers se font arnaquer sous la même forme.

Publicité

>>> À lire aussi : Terrible arnaque sur LeBoncoin : un couple perd toutes ses économies !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.