Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Arnaque : en recevant un mail de sa nièce, elle n’imaginait pas que sa vie allait basculer !

Publié par Justine le 20 Nov 2020 à 22:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les escrocs sont de plus en plus créatifs pour notre plus grand malheur. Se connecter sur Internet et éviter d’être victime d’une arnaque, devient un véritable parcours du combattant. Croyant parler à sa nièce par mail, un homme a bien failli perdre une centaine d’euros.

La suite après cette publicité
Arnaque aux mails

>>> À lire aussi : Attention: ces arnaques qui vous vident votre compte bancaire

Une arnaque qui usurpe l’identité d’un proche

La suite après cette vidéo

Un Toulois résidant dans la commune de Meurthe-et-Moselle, a été victime d’une arnaque très bien montée. Alors qu’il croyait parler à sa nièce (résidant à Paris) par mail, il a failli être délesté d’une centaine d’euros. Il s’avère que les escrocs vont plus loin dans leur mode de fonctionnement, révèle l’Est Républicain.

La suite après cette publicité

Au lieu de se faire passer pour la police ou tout autre personne de la fonction publique, ils choisissent désormais d’usurper l’identité d’un membre d’une famille, ici la nièce (qui existe réellement). Le septuagénaire, reçoit un supposé mail de sa nièce atteinte d’un cancer qui lui demande de l’argent afin de pouvoir payer les factures de l’hôpital.

>>> À lire aussi : Attention à cette nouvelle « arnaque au virement immédiat » , elle peut vous coûter très cher !

Une nouvelle arnaque très inquiétante

La suite après cette publicité

L’escroc demande donc un paiement de 1 000 € en 6 versements, ce qui ne met pas la puce à l’oreille de la victime émue par la nouvelle. En effet, l’usurpateur a des arguments qui tiennent la route : si la nièce n’annonce pas l’information de vive voix, c’est à cause de son cancer au larynx qui l’empêche de parler.

Ce qui est surprenant et inquiétant, c’est le fait que l’escroc connaisse de nombreux détails sur la vie de ces personnes. En effet, durant la discussion, il a été capable d’indiquer l’adresse postale de la victime. L’oncle obéit donc et se rend dans un bureau de tabac pour acheter une carte Transcash pour faire un virement de 260 €. Heureusement pour lui, la machine ne fonctionne pas et appelle sa nièce qui découvre l’ampleur de l’arnaque. L’homme va immédiatement porter plainte à la police.

>>> À lire aussi : Gmail : attention, votre identité pourrait être usurpée !

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.