Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Attention à cette arnaque qui peut vous prélever jusqu’à 600 euros sans votre autorisation

Publié par Gabrielle Nourry le 06 Mai 2023 à 14:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

SMS, mail, appels téléphoniques… Les arnaques sont de plus en plus nombreuses et multiples. Depuis peu, de nombreuses victimes voient leurs comptes bancaires être prélevés de plusieurs centaines d’euros sans en avoir donné l’autorisation.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Supermarchés : attention à cette arnaque sur certains produits

De 300 à 600 euros prélevés sur les comptes bancaires

Depuis la fin du mois d’avril, une nouvelle arnaque a vu le jour après celle visant les utilisateurs Google. Certaines personnes ont eu la mauvaise surprise de découvrir qu’un prélèvement inconnu avait eu lieu sur leur compte bancaire. Une somme allant de 300 à 600 euros.

La suite après cette publicité

Tous les prélèvements portent le même nom : « Prélèvement européen de ENS ». Certains clients ont même eu la malchance d’être prélevé à deux reprises dans la même journée. Mais qui se trouve derrière la société intitulée ENS ? Il s’agirait officiellement de « travaux de maintenance dans le libellé des opérations ».

Mais en réalité, il s’agit tout bonnement d’une nouvelle arnaque. La société prétend que le prélèvement a eu lieu dans le cadre d’opérations bancaires habituelles. Ne vous faites pas avoir par les potentielles explications données et demandez rapidement le remboursement.

arnaque prelevement
La suite après cette publicité

À lire aussi : Attention à l’arnaque au ruban : les taxis tirent la sonnette d’alarme

En cas d’arnaque, demandez rapidement un remboursement

Pour mettre en place ce procédé, il semble que les pirates ont eu accès à une base de données qui contenait de nombreux IBAN, leur permettant de donner des ordres de virement aux banques vers leur société. Si la méthode peut faire peur, c’est plutôt une bonne nouvelle pour les victimes.

La suite après cette publicité

En effet, les clients concernés par cette arnaque pourront se faire rembourser facilement et rapidement.  »Si vous n’avez pas autorisé le prélèvement à travers la signature (physique ou électronique) d’un mandat, c’est un détournement de vos moyens de paiement. Or, dans ce cas, le code monétaire est sans ambiguïté : la banque doit vous rembourser au plus vite » précise le site Signal-Arnaques.

À partir du moment où le prélèvement frauduleux apparait sur votre compte, vous disposez de 8 semaines à compter de la date du prélèvement pour faire la contestation auprès de votre banque. L’opération sera ensuite annulée et l’argent vous sera remboursé.

À lire aussi : Elle dépose un chèque de 75€ à la banque… quand elle regarde son compte bancaire après, elle hallucine !