Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Coronavirus : le Covid-19 met l’économie mondiale en danger !

Publié par Salomee le 04 Mar 2020 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec la propagation du coronavirus, et un total de 93 455 cas dans le monde ce mercredi 4 mars 2020, c’est l’économie mondiale qui va devenir malade. En cause : une chute du tourisme, une industrie qui s’essouffle et des bourses fatiguées. Explication dans cet article.

Publicité

À lire aussi: Une généraliste s’insurge : « Non nous ne sommes pas prêts face au coronavirus »

L’OCDE prévoit une chute de la croissance de l’économie mondiale

C’est un coup de poing pour l’économie mondiale. En effet, l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) affirme que la croissance mondiale pourrait chuter à 2,4% en 2020. Depuis les crises financières de 2008 et 2009, elle serait à son plus bas niveau. 

Publicité

L’organisation appelle donc les états à coordonner leurs actions pour éviter une baisse qui pourrait faire tomber l’économie mondiale jusqu’à 1,5 % de croissance. En cause : la propagation mondiale de ce virus, en particulier en Europe, aux États-Unis et en Asie-Pacifique. 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Depuis l’arrivée du coronavirus, la Chine a vu ses ruptures de chaînes d’approvisionnement coupées, et sa consommation interne chutée. Cela s’explique par la quarantaine décrétée par l’état chinois pour endiguer le virus, et la méfiance des consommateurs. C’est désormais au tour des états européens de payer l’addition.

Suite à l’augmentation des cas en Europe, l’OCDE affirme que la zone euro « demeure en deçà de la normale et avoisine 1 % en moyenne sur 2020-2021″ . 

Publicité

Et comment se positionne la croissance française ?

Dans un article du Parisien, nous apprenons que Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a affirmé que l’épidémie aurait des sérieuses répercussions sur la croissance française. Pour autant, le ministre n’a pas donné de chiffres précis. Il tente de rassurer les entreprises qui pourraient être terriblement affectées par cette épidémie mondiale : « nous ferons preuve d’une solidarité totale vis-à-vis de tous les entrepreneurs qui aujourd’hui sont en première ligne » .

En effet, de nombreuses sociétés ont déjà vu leurs chiffres baissés : par exemple, Air France KLM estimait ses pertes, la semaine dernière, entre 150 et 200 millions de d’euros. 

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

La Banque de France, qui parlait d’une croissance de 1,1% en 2020, a affirmé qu’elle allait revoir sa prévision le 23 mars. 

Affaire à suivre, puisque les chiffres risquent d’être réévalués. Seule bonne nouvelle, ce lundi, les bourses européennes semblent être en meilleure forme que la semaine dernière.

À lire aussi: Coronavirus : ce que le gouvernement mettra en place si l’épidémie passe au stade 3 !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.