Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Aide pour la garde d’enfants : la très bonne nouvelle annoncée par le gouvernement

Publié par Lucas Obin le 21 Sep 2022 à 13:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voilà une décision qui devrait faire du bien à de nombreux ménages en France. En effet, le gouvernement, sous l’impulsion d’Emmanuel Macron, a pris une décision très importante à destination des familles monoparentales. Financièrement aidés pour faire garder leurs enfants jusqu’à ce que ces derniers atteignent leur sixième anniversaire, les ménages vont voir leur aide financière être prolongée jusqu’à la onzième année d’existence des enfants. Autrement dit, jusqu’à ce qu’ils arrivent au collège !

Un coup de pouce pour les familles monoparentales

En France, les familles monoparentales n’ont pas un quotidien des plus faciles à vivre. En effet, s’occuper tout seul d’un enfant tout en ayant à gérer son propre quotidien professionnel peut parfois provoquer certains problèmes. Et particulièrement d’un point de vue financier… Jusqu’alors, ces ménages bénéficiaient d’une aide financière de la CAF jusqu’aux six ans de leur(s) enfant(s). Pour le gouvernement, il était temps d’agir…

Dans quelques semaines, cette allocation à destination des familles monoparentales va s’allonger. Elle s’appliquera ainsi désormais jusqu’au onzième anniversaire de l’enfant. « C’est une mesure sociale extrêmement forte. 30% des familles sont en situation de pauvreté », a ainsi expliqué le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe. Et c’est peu dire, tant il était difficile, pour les parents, de prendre la décision de laisser leurs enfants seuls dès lors qu’ils n’ont que six ans.

familles monoparentales aide financiere etat emmanuel macron gouvernement

Emmanuel Macron prend le sujet à cœur

S’il n’a pas d’enfant, Emmanuel Macron prend pourtant très à cœur ce sujet des familles monoparentales et de l’aide financière qui leur est accordée. Il n’avait d’ailleurs pas hésité à répondre aux questions qui lui étaient posées, il y a quelques temps : « Après six ans, un enfant ne se garde pas tout seul et les familles se retrouvent dans une situation parfois très compliquées ».

Cette décision du gouvernement devrait probablement faire parler. Dans tous les cas, dès lors qu’il s’agit d’un sujet sur les allocations attribuées, les réactions ne manquent pas à l’appel. Affaire à suivre…

Source : Le Parisien

À lire aussi :

0