Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : la mauvaise nouvelle est tombée pour les retardataires

Publié par Killian Ravon le 26 Jan 2024 à 14:51

Vous avez oublié la date butoir pour déclarer vos revenus ? Préparez-vous à des conséquences financières inattendues.

Loin d’être une simple formalité, ce retard pourrait sérieusement alourdir votre facture fiscale. Suivez-nous pour comprendre les enjeux de ce piège administratif.

declaration impots date (1)

Un retard couteux

Imaginez : vous êtes détendu, café en main, quand soudain, vous réalisez que la déclaration de vos revenus est passée à la trappe. Panique ? Oui, et à juste titre. Car au-delà du simple oubli, les répercussions financières peuvent être significatives.

A lire aussi : Primes, impôts : Tout ce qui va changer

Des sanctions immédiates : majoration et intérêts

Premier constat : un retard déclenche automatiquement des pénalités. Selon le Conseil d’État, ne pas déclarer à temps entraine une majoration de l’impôt : 10 % en cas de correction spontanée, et jusqu’à 40 % si une mise en demeure est nécessaire. S’ajoutent à cela des intérêts d’arriéré de 0,2 % par mois.

Le calcul de cette majoration est là où le bât blesse. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle se base sur l’intégralité de l’impôt dû pour l’année concernée, sans tenir compte des avances ou prélèvements déjà effectués. Cela signifie que la pénalité s’applique sur le montant total de l’imposition de l’année, indépendamment de vos paiements précédents.

A lire aussi : Fraude fiscale : les impôts peuvent désormais vous espionner anonymement sur les réseaux sociaux

Cas pratiques : des leçons à tirer

Cette interprétation stricte provient de deux affaires jugées à Grenoble, concernant les redevances de 2018 et 2020. Les contribuables impliqués espéraient une prise en compte de leurs versements antérieurs dans le calcul des sanctions. Le Conseil d’État a tranché autrement : la majoration s’applique sur l’impôt total de l’année, sans exception.

En résumé, un retard dans la déclaration d’impôts n’est pas à prendre à la légère. Pour prévenir des frais supplémentaires, il est crucial de respecter les échéances. En cas d’oubli, agir rapidement peut limiter l’impact des pénalités. Alors, notez bien cette date et évitez les surprises désagréables.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.