Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Ils roulaient en Audi Q5 mais touchaient le RSA : un couple escroque plus de 10 000 euros aux allocations familiales 

Publié par Sacha JOUANNE le 08 Mai 2022 à 6:06
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Dans le département de Lot-et-Garonne, une femme et un homme sont soupçonnés d’avoir escroqué les allocations familiales à hauteur de 10 000 euros. Le couple va être jugé en juin prochain devant la justice. On vous en dit plus dans cet article.

La suite après cette publicité
couple-ecrique-allocations-familiales

Un couple suspecté d’avoir escroqué les allocations familiales à plus de 10 000 euros

C’est la fin d’une vie de luxe ! Un couple a été interpellé par les gendarmes de Lot-et-Garonne. Pour cause, ils sont suspectés d’avoir escroqué plus de 10 000 euros aux allocations familiales durant plusieurs années.

C’est le train de vie de l’homme et la femme, âgés d’une trentaine d’années, qui ont mis la puce à l’oreille aux forces de l’ordre. Alors que le couple a déclaré des revenus très faibles aux services fiscaux français, cela ne les empêchait pas de se déplacer dans une très belle voiture, Audi Q5, et de posséder différents objets onéreux. Une mauvaise nouvelle pour le FISC qui n’en est pas à sa première arnaque.

La suite après cette publicité

Il faut tout de même savoir qu’une perquisition a été effectuée au domicile du couple. Lors des fouilles, les gendarmes ont découvert que ces trentenaires possédaient un home cinéma ou encore des appareils électroménagers impossibles de s’offrir avec des revenus venant des allocations familiales.

Des faits reconnus

C’est alors très rapidement que les enquêteurs ont compris que ce couple avait d’autres revenus que ceux déclarés aux services fiscaux. Ils gagnaient de l’argent qui provenait de travail dissimulé ou encore percevaient des sommes indues de la CAF.

La suite après cette publicité

En conséquence, l’homme a été convoqué par la gendarmerie. Il a été entendu par les gendarmes puis placé en garde à vue, d’après les informations du journal La Dépêche. Concernant sa compagne, le quotidien régional ajoute qu’elle a été interpellée à leur domicile pour être également entendue. Les enquêteurs voulaient des explications au sujet de leur train de vie qui ne collait pas avec les revenus déclarés aux services fiscaux. Le fait que ces deux personnes bénéficiaient également du RSA, les doutes n’ont fait qu’augmenter à leur sujet.

Conscient que leur combine a été démasquée par les enquêteurs, le couple a reconnu les faits. Ils se présenteront au mois de juin prochain devant le tribunal correctionnel d’Agen pour connaitre le sort qui leur est réservé.