Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Soyez extrêmement vigilant ! Suite à l’ouverte des déclarations d’impôts en ligne, le FISC lance une alerte à l’arnaque

Publié par Celine Spectra le 13 Avr 2022 à 15:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décidément, ce mois d’avril aura été riche en tentative d’arnaque ! Alors que nous vous dévoilions dernièrement une arnaque sur Le Bon Coin, une nouvelle voit aujourd’hui le jour !

En effet, alors que les déclarations d’impôts en ligne sont désormais ouvertes, des escrocs essaient de se faire passer pour la Direction générale des Finances publique. Ils contactent les contribuables par mail ou par téléphone, afin de leur soutirer de l’argent.

Soyez extrêmement vigilant ! Suite à 'ouverte des déclarations d'impôts en ligne, le FISC lance une alerte à l'arnaque !

Pixabay

Suite à l’ouverte des déclarations d’impôts en ligne, le FISC lance une alerte à l’arnaque !

Depuis le 7 avril et jusqu’à la fin du mois de mai, les contribuables peuvent déclarer leurs revenus auprès de la Direction générale des Finances publiques. Mais il s’avère que ce 12 avril, cette administration a souhaité mettre en garde les citoyens sur la recrudescence de certaines arnaques.

En effet, il existe actuellement certaines personnes qui n’hésitent pas à se faire passer pour le fisc en falsifiant des sites internet. Si, à première vue, tous les éléments concordent, il est très important de jeter un coup d’œil à l’URL ! En effet, ce dernier est réalité modifiée, comme vous pouvez le constater dans notre capture d’écran.

Une autre escroquerie sévit !

Et ce n’est pas tout ! Après une arnaque à la carte bleue récemment révélée, une autre escroquerie sévit par mail ! Il s’agit de celle des faux ordres de virement. Dans ce cas, les pièces jointes sont remplacées dans les mails. Par exemple, certains individus demandent des virements sur des relevés d’identité bancaires frauduleux. Bien évidemment, tout est parfaitement imité. Cette arnaque vise essentiellement depuis fin juin les entreprises et les artisans.

Le service ministériel rappel à l’occasion les règles de base. Il est très important de faire attention aux fautes d’orthographe ou de syntaxes. Mais aussi aux demandes d’informations sur l’entreprise. Ou bien encore de ses coordonnées bancaires. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter directement les services du fisc afin de demander une confirmation.

0