Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : plus que quelques heures pour modifier votre déclaration de revenus de 2019

Publié par Manon CAPELLE le 30 Juin 2020 à 17:16
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La date limite pour modifier sa déclaration de revenus en ligne est jusqu’au 30 juin. Vous devez vous rendre sur votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr pour procéder aux modifications de vos informations.

La suite après cette publicité
impôts déclaration revenus

>>> À lire aussi : Plaque d’immatriculation : cette entourloupe qui pourrait vous coûter très cher ! (vidéo)

Vous pouvez encore corriger votre déclaration de revenus

La suite après cette vidéo

Vous avez jusqu’au mardi 30 juin pour modifier votre déclaration de revenus en 2019. La presque entièreté de vos informations peuvent être modifiées comme les charges, les revenus, les prélèvements sociaux ou encore l’impôt sur la fortune immobilière.

La suite après cette publicité

Cette correction entraîne la publication d’un nouvel avis d’imposition lorsque l’impôt augmente. En cas de diminution, c’est un avis d’impôt qui sera simplement changé.

Les nouveaux taux ainsi que les acomptes issus de la taxation seront transmis aux organismes collecteurs et appliqués dès le mois de septembre. Un courriel de confirmation sera alors envoyé ainsi qu’un accusé de réception dans votre espace personnel sur le site impots.gouv.fr

>>> À lire aussi : Est-il intéressant d’investir dans le badge télépéages cet été ?

La suite après cette publicité

Des éléments sont encore modifiables

Parmi les modifications que vous effectuez, cela peut vous donner droit à une réduction, ou au contraire, à une augmentation. Alors, les revenus à l’étranger sont à indiquer si vous possédez une carte bancaire auprès d’une néobanque. Vous devez alors télécharger un formulaire. Cette déclaration des comptes à l’étranger est obligatoire, sous peine d’une amende de 1500 euros.

Enfin, si vous avez un enfant majeur étudiant rattaché à votre foyer fiscal, vous devez déclarer cette situation. D’autant plus si votre enfant a eu un travail. Cela dépend du montant des salaires perçus, qui ne doivent pas excéder 4 564 euros en 2019. Votre enfant devait avoir 25 ans ou plus au 1er janvier de l’année de votre imposition. Une autre condition est obligatoire, vous devez déclarer les revenus de votre enfant si les gratifications perçues pour un stage ou un salaire en contrat d’apprentissage ont excédé 18 255 euros, en 2019.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Argent: attention aux risques du prêt entre particuliers-

Source : Mieux Vivre Votre Argent