Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Escroquerie : la redoutable technique de l’arnaque aux faux RIB

Publié par Justine Rousseau le 11 Sep 2021 à 12:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis quelque temps, l’arnaque aux faux RIB fait fureur chez les escrocs. Le principe : pirater une boite mail et envoyer des fausses factures.

Publicité
L'arnaque aux faux RIB fait fureur !

>>> À lire aussi : Arnaque à la location : attention quand vous cherchez un logement étudiant

L’arnaque au faux RIB : comment ça marche ?

Couramment utilisée, l’arnaque aux faux RIB n’a pourtant rien de si compliquée. Le mode opératoire reste le même à chaque fois. Les escrocs piratent une boite mail, souvent appartenant à une entreprise, pour intercepter une facture à payer. Cette dernière subit une modification au niveau de l’identité bancaire du receveur.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Les malfaiteurs le remplacent avec le leur et le tour est joué ! Les victimes les moins soucieuses ne remarquent même pas l’arnaque et payent en toute confiance.

Récemment, un agriculteur en a été victime et la somme est salée, selon le journal Capital.

3 300 euros dérobés

Publicité

Alain, un agriculteur de Château-sur-Loir, dans la Sarthe, a été victime d’une arnaque aux faux RIB. Il raconte qu’au début de l’été, il s’est rendu chez le garagiste afin de faire des réparations sur une remorque pour son exploitation. Le montant des opérations s’élève alors à 3 300 euros.

Plus tard, il reçoit chez lui la facture par mail avec tous les détails et le montant des travaux. En ne remarquant rien d’anormal, il la paye. Malheureusement, la somme versée n’a jamais été reçue par le garagiste. Les escrocs auraient intercepté le mail du garagiste et falsifié le RIB. « Comme je n’ai reçu qu’un seul mail, je ne me suis pas posé de questions » , a-t-il indiqué aux gendarmes.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Heureux que l’arnaque se soit déroulée sans encombre, les malfaiteurs ont réessayé en changeant le RIB d’une facture de plombier d’Alain. Mais ce dernier s’en aperçoit rapidement. Il savait que son plombier était à la Banque Postale et non à la Société Générale comme l’indiquait le faux RIB.

Publicité

>>> À lire aussi : Arnaque sur Leboncoin : il commande un iPhone sur Internet, et reçoit une ratatouille