Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

APL, RSA, prix du gaz : Ce que vous devez savoir sur les changements des prestations sociales qui arrivent le 1er avril

Publié par Manon CAPELLE le 31 Mar 2020 à 10:33

La baisse des tarifs réglementés du gaz est annoncée. Aussi, plusieurs prestations sociales vont être revalorisées au 1er avril 2020. Toutefois, pour certaines prestations, vous allez devoir attendre. 

prestations sociales

>>> À lire aussi : Attestations de sortie : comment optimiser l’utilisation du papier lors de l’impression?

Des prestations sociales vont changer et seront versées plus tôt en avril

Le 1er avril est connu pour être le jour de changement pour les prestations sociales. Cela signifie aussi des hausses ainsi que des baisses de tarifs. En revanche, avec le contexte épidémique du coronavirus et le confinement, certains changements sont donc repoussés. Rassurez-vous, des revalorisations sont tout de même maintenues. 

Des prestations sociales sont revalorisées : c’est le cas pour l’AAH (allocation adulte handicapé), la prime d’activité et l’ensemble des allocations familiales. Aussi, le RSA (revenu de solidarité active) est aussi revalorisé de 0,9%. De ce fait, il devrait s’établir à 564,78 euros au lieu de 559,74 euros.

Les chômeurs en fin de droits toucheront en mars verront leurs indemnisations se continuer automatiquement avril. Aussi, très bonne nouvelle : les tarifs du gaz appliqués par Engie baissent de 4,4% à partir du 1er avril.

>>> À lire aussi : Paris : confinés à 5 dans 11 mètres carrés, le quotidien est difficile (vidéo)

Des prestations sont, quant à elles, reportées

Ces prestations sociales devront être versées le 4 avril, a annoncé le gouvernement. Toutefois, des prestations sociales sont reportées.

En effet, l’assurance chômage est reportée au 1er septembre 2020 et devrait modifier le calcul de l’allocation chômage pour les personnes qui seront en fin de contact après le 1er avril.

Les allocations logement sont de nouveau repoussées. La réforme qui prévoit la « contemporanéité » des APL aura lieu plus tard, et un nouveau calcul à partir des revenus actuels du bénéficiaire et non plus ceux remontant à deux ans sera appliqué au moment donné. Concernant les expulsions, la trêve hivernale est repoussée de deux mois, soit au 31 mai 2020.

>>> À lire aussi : Une grande enseigne de supermarchés refuserait de donner des masques à ses employés

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.