Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Pouvoir payer par carte les SDF ? Cet étudiant y travaille

Publié par Corentin le 18 Mai 2024 à 19:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Pour les SDF, un étudiant a imaginé une carte qui se chargerait avec le téléphone de ceux qui voudraient faire un don en passant. On vous explique.

La suite après cette publicité
Image illustration, un étudiant crée une carte pour que les SDF continuent à recevoir des dons.

Ce sans-abri qui vit dans la rue depuis 25 ans va être totalement métamorphosé par un […] Ce sans-abri qui vit dans la rue depuis 25 ans va être totalement métamorphosé par un coiffeur qui lui offre u […]

Les SDF face à une crise de la monnaie

La suite après cette publicité

« Désolé, je n’ai pas de monnaie. » C’est la phrase que beaucoup de SDF à Paris et en France entendent de plus en plus. En cause, une multiplication des payements par carte ou par téléphone qui rendent la monnaie sonnante et trébuchante rare.

Cette tendance avait été aggravée par la crise sanitaire. Les gens n’ont plus de pièces à donner, à cause de la transmission des bactéries sur ces dernières.

Pour remédier à tout ça, un étudiant lillois a développé un projet pour pouvoir remédier à ce problème. Une carte de paiement spécialement conçue pour permettre aux sans-abris de récolter des dons. Le projet, baptisé Solly, pour solidarité, s’est associé avec l’organisation Les Soldats du Sourire qui organise des maraudes à Lille.

La suite après cette publicité

L’étudiant témoigne : « Je ne viens pas du tout du social, eux sont sur le terrain. Ils connaissent les besoins. L’idée leur a plu ; nous avons co-designé le projet, porté par l’asso. »

homme dort rue chasse appartement fils Yves, 78 ans, dort dans la rue après avoir été chassé de sa maison par son fils Yves, 78 ans, dort dans la rue après avoir été chassé de sa maison par son fils

La suite après cette publicité

Un projet en financement participatif

L’étudiant a réalisé un sondage dans Lille et a récolté 344 avis. Résultat, environ 70 % des personnes ne donnent pas, car elles ne savent comment va être utilisé l’argent.  » Les gens ont envie d’aider, mais pas forcément d’entretenir les addictions, comme la consommation d’alcool. «  Pour lui, ce projet ferait avancer les choses et permettrait aux gens d’être un peu moins sceptique quant à la finalité de l’argent qu’ils donnent.

Cependant, c’est bien beau, mais comment ça marche ? Tout d’abord, les cartes seraient distribuées lors de maraudes à Lille pour pouvoir doter un maximum de monde de ces cartes. Ensuite, la carte fonctionnerait par simple contact avec le téléphone. Le donateur serait envoyé à une page web où il pourra donner un certain montant et ce produit servirait à acheter des produits de nécessités. Un peu comme une carte ticket restaurant.

La suite après cette publicité

Il y aura certains produits interdits d’accès comme le tabac ou l’alcool. Tous les produits qui touchent à la santé, le logement, la nourriture ou la culture seront accessibles. L’argent donné sera reversé à 90 % au SDF. Les 10 % restants seront pour Solly. Solly utilisera cet argent pour sa gestion et pour les logements pour des sans-abris. Le projet s’engagera à publier ses chiffres par mesure de transparence.

Tim a ouvert une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank ce mardi 14 mai. Premier objectif : récolter 8 000 euros en un peu plus d’un mois. À terme, il vise 25 000 euros pour avoir les moyens d’aller vraiment au bout de son idée.

La suite après cette publicité

Isabelle Adjani (2) Isabelle Adjani SDF ? Ces révélations choc ! Isabelle Adjani SDF ? Ces révélations choc !