Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Argent

Impôts : le jardinage pourrait vous faire économiser beaucoup !

Publié par Romane TARDY le 08 Juil 2020 à 9:17
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’embauche d’un salarié à domicile pour l’exécution de travaux de jardinage peut vous permettre une déduction fiscale. On vous explique les conditions nécessaires et le processus pour obtenir cet avantage.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Impôts : la très bonne nouvelle qui va arriver sur les comptes en banque dans les prochains jours !

La suite après cette vidéo

Une déduction fiscale pour l’embauche d’un salarié pour vos travaux de jardinage !

Vous avez engagé un salarié à domicile pour des travaux de jardinage. Cela vous ouvre le droit au crédit d’impôt pour l’emploi de cette personne et donc vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale. Pour obtenir ce crédit d’impôt, il vous faut remplir plusieurs conditions. Il faut avant tout résider fiscalement en France et embaucher soit directement ou via une association ou une entreprise agréée un salarié pour des travaux de jardinage dans une résidence principale ou secondaire d’un employeur particulier.

La suite après cette publicité

Qu’est-ce qui est entendu par travaux de jardinage ? Cela comporte la taille de haie et d’arbustes, le débroussaillage, la cueillette de fruits et légumes, la tonte de la pelouse ou encore l’embellissement du jardin. Il s’agit donc de petits travaux de jardinage courant, effectué de manière occasionnelle. Cela exclut alors les prestations agricoles ou encore la conception de parc paysager.

Quel montant pour la déduction ?

Si vous remplissez ces conditions, vous pouvez avoir le droit à une déduction fiscale. Le crédit d’impôt se calcule grâce au montant de rémunérations nettes versées au salarié et au montant des cotisations sociales afférentes à ces rémunérations. Dans le cas échéant, cela peut se calculer grâce au montant facturé par l’association ou l’entreprise agréée. Il est alors égal à 50% de ces dépenses. Pour en profiter, remplissez le formulaire adapté et surtout conserver les justificatifs des sommes versées comme les bulletins de salaire ou les factures.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Sécurité sociale : l’arnaque de ce médecin lui a rapporté une somme colossale

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.