Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Astuces

Découvrez la solution infaillible pour éviter la gueule de bois après les fêtes

Publié par Gabrielle Nourry le 31 Déc 2022 à 8:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On le sait, les fêtes sont souvent synonyme de festins, mais aussi d’alcool. Avec le Nouvel An qui arrive, certains d’entre vous risquent de boire un peu trop et de le regretter au réveil. Mais la gueule de bois n’est pas une fatalité, des chercheurs ont trouvé la solution idéale pour l’éviter !

À lire aussi : Il boit 1 litre d’alcool par jour depuis ses 13 ans, voilà le résultat sur son corps !

Comment éviter la gueule de bois ?

Le Nouvel An, c’est souvent synonyme de fête, de bon repas, de bonnes résolutions qu’on ne tient pas et d’alcool. Si vous forcez un peu trop sur la boisson, vous risquez de vite le regretter quand vous aurez la gueule de bois, notamment si vous travaillez le 2 janvier.

Voici quelques rappels pour réduire le risque d’une gueule de bois. Ce sont des conseils que l’on connaît, mais que l’on oublie bien souvent d’appliquer. Avant de boire de l’alcool, mangez suffisamment. Buvez lentement, alternez avec des boissons non alcoolisées, et surtout oubliez les mélanges !

Si malgré tout ça, vous n’avez pas échappé à la gueule de bois, il ne vous restera plus qu’à boire beaucoup d’eau et à vous reposer. Si vous êtes victime d’un terrible mal de crâne, le paracétamol sera votre meilleur allié. Mais on a une bonne nouvelle, des chercheurs ont trouvé le remède miracle à la gueule de bois.

gueule de bois

À lire aussi : Quels cocktails faire pour fêter la nouvelle année ?

Des chercheurs ont une solution infaillible !

L’alcool ingurgité quand on boit une boisson alcoolisée est de l’éthanol. Ce dernier est éliminé à 90 % par le foie lorsqu’il arrive dans le sang. Qu’en est-il des 10 % restants ? Ils sont évacués par les reins et les poumons. C’est d’ailleurs pour cela que le taux d’alcoolémie est calculé grâce à l’air soufflé dans un ballon.

Assez logiquement, des experts se sont demandés si une respiration plus profonde permettait une meilleure élimination de l’alcool. Dans une étude publiée en 2020 dans la revue Scientific Teports, des chercheurs ont démontré que l’hyperventilation permettait d’éliminer plus rapidement l’alcool présent dans l’organisme.

Mieux respirer permettrait donc de faire baisser son taux d’alcoolémie. L’un des auteurs de l’étude souligne tout de même : « Vous ne pouvez pas simplement hyperventiler, car en une minute ou deux, vous seriez étourdi et vous perdriez connaissance. » Pour éviter de s’évanouir, les chercheurs ont mis au point un appareil avec un masque relié à un réservoir de dioxyde de carbone.

À lire aussi : Le saviez-vous : pourquoi a-t-on la gueule de bois ?

0