Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Clash

Un préfet viré après avoir coupé la « tignasse » d’un élève pendant les épreuves du Baccalauréat

Publié par Céline le 22 Juin 2022 à 10:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Guinée, un préfet a été licencié après qu’une vidéo a été diffusée sur les réseaux où on pouvait le voir en train de tailler dans les cheveux de deux jeunes candidats au baccalauréat. 

Découvrez les images ci-dessous :

Des cheveux bien trop longs à son goût

Le chef de la Guinée a licencié un de ses préfets à la suite d’avoir découvert une vidéo qui l’a mis hors de lui. En effet, on pouvait voir ce dernier en train de couper les cheveux de deux candidats au baccalauréat.

La vidéo, publiée sur les réseaux sociaux, a, comme vous pouvez l’imaginer, rapidement créé la polémique ! Et le préfet de Siguiri, a été puni pour avoir allègrement sévi, sans se soucier de l’esthétique, dans la chevelure de deux jeunes lycéens…

tignasse

tignasse

Ils essaient de fuir son regard

Sur la vidéo, on peut ensuite voir le préfet, en uniforme kaki, faisant le tour d’une salle d’examen où se déroule les épreuves du bac. Les autres élèves essaient alors, tant bien que mal, d’échapper à son regard…

Lorsque soudain ! Un élève en particulier attire à nouveau son attention. Et ce dernier subit un sort identique. Des images qui ont créé un vif émoi sur les réseaux sociaux

Ce samedi 18 juin, le journal télévisé local a annoncé que le préfet avait été relevé de ses fonctions. Cet homme faisait partie des soldats nommés à de hauts postes de l’administration, suite au coup d’État militaire en septembre 2021.

Essayant de justifier son acte, il avait invoqué « la bonne éducation des enfants » . Pour lui, c’était nécessaire ! Afin que si un jour ils deviennent de futurs cadres ou de futurs ministres de la Guinée, ils ne se présentent pas « en rasta« . « Je n’ai pas agi en tant que préfet. Mais en tant que papa. Tu as le même âge que mon premier garçon  » .

0