Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Culture

Suicide d’un célèbre musicien pour de bien tristes raisons

Publié par Noémie Penot le 25 Mar 2021 à 19:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

François Grenier, un claveciniste de 39 ans, a mis fin à ses jours le mercredi 17 mars. Le musicien ne supportait pas l’annulation des concerts en raison de la pandémie de Covid-19.

François Grenier

À lire aussi : Mort d’un célèbre acteur après une opération

Le suicide d’un musicien en temps de pandémie

Depuis le premier confinement, annoncé par le gouvernement en mars 2020, le monde de la culture a quelque peu cessé de tourner. Les artistes, qu’ils soient comédiens, danseurs, comédiens, humoristes, souffrent beaucoup de la fermeture de toutes les salles où ils peuvent se représenter et donc gagner leur vie et exercer leur passion. Le claveciniste François Grenier, 39 ans s’est suicidé mercredi 17 mars à l’âge de 39 ans ne supportant plus cette situation.

Dans un article relayé par Télé-Loisirs, une amie violoncelliste de François Grenier, Claire Lamquet s’est confiée sur le désespoir dans lequel il se trouvait. « Avec la crise sanitaire, et en particulier à partir du deuxième confinement, j’ai senti un net changement dans le comportement de François. Il avait beaucoup moins d’énergie, il était tellement triste des annulations de concert. Il ne les supportait plus » . Le musicien devait se rendre en tournée au Québec et en Bolivie avec l’Ensemble Hemiolia, une troupe qu’il co-dirigeait.

Une vie dédiée à la musique

Claire Lamquet a également confié que son ami était « de plus en plus fuyant » , même lorsqu’elle essayait de l’encourager à garder espoir. « Il s’était renfermé dans sa bulle, et ressassait les annulations. L’avenir l’inquiétait de plus en plus, il en avait une peur panique, car il y avait de moins en moins de report de nos concerts. Il craignait aussi que l’année blanche pour l’intermittence du spectacle ne soit pas prolongée » , a-t-elle expliqué.

Les mesures prises pour faire face au Covid-19 ont tant impacté le monde de la culture, et entre autres le monde de la musique, que François Grenier n’a pas pu voir les fruits du travail qu’il a investi dans l’ensemble Hemolia. Entre la direction des choeurs et la co-direction, ce projet lui tenait énormément à coeur. Claire Lamquet se souvint d’un « joyeux luron, mais par contre à l’extérieur il pouvait être timide. C’était une personnalité ultra-sensible » . Son enterrement a été célébré à l’église d’Avesnes-sur-Helpe, là où lui et son amie avaient joué ensemble pour la première fois en 2008.

À lire aussi : Mort tragique d’une sportive, championne du monde, dans une avalanche !

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.