Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Drame : un adolescent de 17 ans tué par arme blanche

Publié par Manon CAPELLE le 19 Mai 2021 à 17:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 18 mai, un drame s’est déroulé à Champigny-sur-Marne. Un adolescent de 17 ans a été tué par arme blanche. Un mineur a été interpellé peu après les faits en Seine-et-Marne.

La suite après cette publicité
adolescent tue arme blanche mineur

>>> À lire aussi : Une adolescente retrouvée vivante après être restée 22 jours à bord d’une embarcation

Un adolescent de 17 ans a été tué par arme blanche

La suite après cette vidéo

Ce mardi 18 mai, dans la soirée, un adolescent de 17 ans a été tué par arme blanche. D’après le parquet de Créteil, les « circonstances restent à établir ». Dans le cadre de cette enquête, trois personnes ont été interpellées dont un mineur.

La suite après cette publicité

Peu après les faits, ce mineur, né en 2005, est le principal suspect. Le parquet a indiqué à l’AFP que deux autres interpellations en lien avec cette affaire ont eu lieu « pour des faits dont l’enchaînement doit encore être précisé ».

Selon les informations d’une source policière, le suspect vivait dans la même résidence que la victime. Le drame a eu lieu au pied d’un des immeubles de la résidence.

>>> À lire aussi : Une adolescente de 17 ans tuée à coups de couteau par un jeune de 15 ans

La suite après cette publicité

Un suspect né en 2005 interpellé

La source policière a détaillé que vers 18h40, « un témoin a aperçu un groupe de jeunes qui prenaient la fuite et une personne restant au sol ». L’adolescent de 17 ans a été « mortellement blessé par arme blanche ». Dans cette affaire, les enquêteurs penchent plus pour « un règlement de comptes entre deux personnes » que pour une « rixe entre bandes de jeunes ».

Aussi, le maire de la ville, Laurent Jeanne a pris la parole. « Il semblerait qu’il n’y ait que deux personnes impliquées dans l’incident », a-t-il déclaré. L’adolescent était scolarisé dans un établissement « sans problème », a assuré le maire. De plus, le jeune homme n’avait « pas de casier judiciaire, ni de problème particulièrement connu ».

La suite après cette publicité

Le maire s’est « longuement entretenu » avec les parents de la victime, pour qui « il n’y a pas un soupçon de conflit de quelque nature avec qui que ce soit ».

>>> À lire aussi : Drame : Un adolescent de 15 ans meurt après avoir inhalé du déodorant

Source : Le Monde

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.