Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affaire Jubillar – « Il a entendu sa mère hurler puis crier » : le témoignage du fils de Delphine et Cédric pourrait tout faire basculer

Publié par Quentin VIALLE le 07 Avr 2022 à 22:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce 6 avril, dans l’édition du Figaro, l’avocat de l’oncle et de la tante de Delphine Jubillar assure que de nouveaux éléments ont été apportés à l’enquête. Parmi eux, le témoignage de Louis, fils du couple Jubillar, pourrait être d’une très grande importance…

Disparition de Delphine Jubillar : des éléments nouveaux ajoutés au dossier

Voilà désormais plus d’un an que Delphine Jubillar a mystérieusement disparu de son domicile de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn. Si l’enquête peine à avancer et que les pistes se multiplient, Mourad Battikh, avocat de l’oncle et la tante de Delphine, assure qu’elle n’est « pas au point mort ». Et selon lui, de nouveaux éléments ont fait leur apparition dans cette affaire.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Parmi ces éléments, l’avocat des parties civiles met en avant une analyse psychologique du profil de Cédric Jubillar. « Ces derniers jours, les magistrats ont affiné la personnalité de Cédric Jubillar : il est à présent clair que le mobile serait une crise de jalousie de Cédric envers Delphine suite à un message de l’amant de l’infirmière », a confié le pénaliste dans les colonnes du Figaro. Des expertises ont effectivement montré que le mari de l’infirmière pouvait avoir certains troubles psychologiques. Mais elles ont été formellement démenties par l’avocat de Cédric Jubillar, qui affirme que son client est un homme « normal ».

Affaire Jubillar : le rôle important de Louis, fils du couple

Le témoignage de Louis, fils du couple Jubillar, pourrait tout changer

Le soir de la disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, plusieurs témoins ont entendu des cris « stridents ». C’est le cas de deux voisines du couple Jubillar, mais aussi de Louis, le fils de Delphine et Cédric âgé de 7 ans et présent au domicile familial au moment des faits.

Toujours d’après l’avocat des parties civiles, ce dernier aurait entendu une dispute assez violente. Il indique que son témoignage, s’il venait à être exploité, pourrait avoir toute son importance dans cette affaire. « L’enfant indique avoir, quelques minutes après s’être couché, entendu sa mère hurler puis crier ‘Arrête, arrête ! », explique-t-il. Un témoignage contredit par les avocats de Cedric Jubillar, qui ont avancé que Louis répondait « juste avec l’innocence de son âge ».

 

0