Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Delphine Jubillar : Ce gros souci dans l’interrogatoire de son fils Louis

Publié par Romane TARDY le 08 Fév 2022 à 11:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ferme incendiée, puits, chemin épineux, toutes les pistes ont été suivies pour retrouver le corps de Delphine Jubillar mais en vain. L’infirmière disparue il y a plus d’un an reste introuvable surtout que les erreurs s’accumulent dans l’enquête. En effet, lors de l’interrogatoire de son fils Louis, présent le soir de sa disparition, un gros couac est venu entacher la validité du témoignage crucial de l’enfant.

>>> A lire aussi : Appel à témoins : L’émission travaille-t-elle avec la police pour retrouver Delphine Jubillar ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Le témoignage de Louis invalidé ?

Depuis décembre 2020, Delphine Jubillar est portée disparue. Les enquêteurs ont suivi de nombreuses pistes mais sans jamais retrouver son corps ou des indices probants. Cédric Jubillar, son mari, a été mis en examen mais continue de nier les faits. Comment avancer dans l’affaire ? Les autorités tentent des nouvelles techniques de fouilles mais commencent à désespérer.

De plus, des erreurs viennent perturber les recherches notamment lors de l’interrogatoire de leur fils ainé Louis. Ce dernier est un témoin clé puisqu’il aurait assisté à une dispute entre ses parents le soir de la disparition. Sa dernière audition a eu lieu le 26 novembre mais elle pourrait être annulée.

En effet, comme le rapporte La Dépêche, l’interrogatoire n’a pas été enregistré en vidéo, ce qui est pourtant dans la procédure pour les auditions de mineurs. Par ailleurs, la transcription n’a pas été mise à la bonne date. Elle a été datée au 25 novembre au lieu du 26. Des erreurs qui peuvent pousser les avocats de Cédric à demander la nullité de l’audition dans le dossier. Ils disposent d’un délai de six mois pour exiger cette révocation.

De nouvelles auditions dans l’affaire Jubillar

« Dans le cas où cette audition n’est pas validée, on en fera une seconde. Mais il s’agit d’un non-événement puisqu’il n’y a pas, à ce jour, de requête en nullité déposée » , explique  Me Laurent Boguet, partie civile, représentant les intérêts de l’enfant. On se doute bien qu’il n’est pas évident de demander à un enfant de 7 ans de revenir sur le sujet.

C’est bien embêtant car Louis a donné des informations clés sur cette nuit-là. Ses parents se seraient « aggripés et disputés » . Delphine Jubillar aurait notamment demandé à son mari de la laisser tranquille. Une scène de nouveau niée par le principal suspect.

Le 11 février, ce sera Cédric Jubillar qui sera de nouveau entendu afin d’en savoir plus sur cette affaire. Il sera notamment confronté aux confidences faites à son ancien codétenu avec lequel il aurait évoqué l’endroit où pourrait se situer le corps de l’infirmière.

>>> A lire aussi : Affaire Jubillar : Le corps de Delphine caché dans un cimetière ?

0