Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Après avoir été dans le coma, puis amputée à cause du coronavirus, cette jeune adolescente force le respect !

Publié par Manon CAPELLE le 17 Juil 2020 à 22:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette jeune adolescente de 18 ans a contracté le coronavirus. Après avoir passé un mois dans le coma artificiel, la jeune Elia Fontaine a dû affronter d’autres épreuves. Elle a pris la décision de se faire amputer la jambe droite après avoir contracté une infection des orteils.

Elia Fontaine coronavirus coma amputation adolescente

>>> À lire aussi : Végane depuis 5 ans, elle décide de manger de la viande et remarque de nombreux changements !

Après avoir passé un mois dans le coma, Elia Fontaine se bat contre une infection

« Finalement, ça aurait pu être bien pire », lance la jeune femme de 18 ans. Elia Fontaine a tout d’abord survécu au coronavirus. Bien qu’elle ne faisait pas partie des personnes à risque, l’adolescente a contracté le virus. Elle a passé un mois dans le coma, dans un état critique.

Le 18 mars dernier, Elia est placée dans un coma artificiel. Elle se souvient : « Quand je me suis réveillée à l’hôpital, je pensais qu’on était le 19 mars. Et non, on était le 15 avril. Ma maman a dû m’expliquer tout ce qui s’était passé en dehors. Je ne comprenais pas, quand je suis arrivée à l’hôpital, il y avait 4 décès et quand je me suis réveillée, il y en avait plus de 4000. »

Entre-temps, la jeune femme a développé une grave défaillance cardiaque. Le relais a été pris par un coeur et un poumon artificiels. En revanche, un caillot de sang a créé une infection de ses orteils. Ses parents ont dû accepter qu’elle se fasse amputer d’une partie du pied durant son coma.

>>> À lire aussi : 57 marins mystérieusement contaminés par le Coronavirus en pleine mer : cette affaire qui inquiète terriblement

L’adolescente a été amputée de la jambe droite

Quand Elia s’est réveillée, elle a appris qu’une partie de son pied avait été amputée. « J’ai essayé d’en blaguer, j’ai dit à ma maman, le jour où elle a pu venir me voir : ce ne sont que des orteils, c’est pas beau de toute façon, des orteils », explique-t-elle.

En suivant l’avis des médecins qui lui ont appris que son pied était « mort », elle a dû prendre la décision d’être amputée de la jambe droite, en dessous du genou. Elia admet que cette décision a été très difficile à prendre. Toutefois, elle reste très positive : « Je me suis dit qu’avec toutes les prothèses qui existent aujourd’hui, je pourrai avoir une vie normale. »

La jeune femme espère pouvoir refaire du sport. Mais une prothèse classique ne lui permettra pas de reprendre ses habitudes sportives. Alors, une cagnotte a été lancée pour qu’elle puisse obtenir une prothèse sophistiquée. Les coûts sont estimés à 50 000 euros. Son histoire a touché des centaines de personnes et désormais, la cagnotte atteint la somme de 48 900 euros ce vendredi midi.

>>> À lire aussi : Le petit garçon disait avoir mal au ventre : les médecins découvrent l’impensable dans son côlon !

Source : Le matin 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER