Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Sa petite sœur était trop bruyante : une adolescente commet le pire avec un oreiller

Publié par Quentin VIALLE le 23 Juil 2022 à 19:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les drames familiaux se succèdent. Il y a quelques jours, une adolescente de 16 ans a été arrêté aux Etats-Unis après avoir étouffé sa petite sœur avec un oreiller sur le visage pour la calmer. Elle a été arrêtée ce vendredi. On vous donne tous les détails de cette catastrophe.

Une adolescente arrêtée après avoir etouffé sa petite sœur de 3 ans avec un oreiller

Photo d’illustration

Une adolescente étouffe à mort sa petite sœur de 3 ans avec un oreiller

C’est en Floride, aux Etats-Unis, qu’une nouvelle tragédie est survenue. Après avoir été appelés en urgence pour se rendre dans un hôtel de la ville d’Altamonte Springs, les policiers y ont découvert une petite fille de 3 ans totalement inconsciente. Elle a été transportée rapidement vers l’hôpital le plus proche avant de décéder dans la journée. Terrible.

D’après les faits relatés par les médias locaux, l’enfant a été étouffé par sa grande sœur, une adolescente de 16 ans, avec un oreiller sur le visage. Comme le précise le New York Post, « la fillette de 3 ans était bruyante, ce qui a incité la mère à demander à Charlise de ‘la garder silencieuse' ». La maman était au téléphone, en train de travailler quelques mètres plus loin dans la suite de l’hôtel. Se rendant compte qu’un drame avait eu lieu quelques minutes après, cette dernière a alors immédiatement contacté le 911. Mais cela n’aura malheureusement pas suffit.

Une enquête a été ouverte par le département de police d’Altamonte Springs afin de faire toute la lumière sur cet incident dramatique. L’adolescente, elle, a été arrêtée pour homicide involontaire. Elle est actuellement détenue dans un centre pour mineurs. « On ne sait pas si elle a engagé un avocat qui pourrait parler en son nom », explique NYP.

0