Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Atroce : Elle arrache le coeur, les intestins et les poumons de sa mère !

Publié par Mélanie le 17 Déc 2020 à 20:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une jeune étudiante en médecine aurait arraché le coeur, les poumons et les intestins de sa mère avant de retrouver son petit ami comme si de rien n’était.

Publicité
Anna Leikovic

À lire aussi : Une mère de famille assassine ses 6 enfants : mais sa peine de prison ne se passe pas comme prévu !

Elle poignarde sa mère puis lui arrache des organes

Anna Leikovic, décrite comme une star aspirante sur les réseaux sociaux, est accusée d’avoir commis l’inimaginable. Nous ne sommes pas dans un épisode de Mindhunter mais la jeune femme est soupçonnée d’avoir arraché le coeur, les poumons et les intestins de sa mère. Cette jeune étudiante moldave a dans un premier temps poignardé sa mère, Praskovya Leikovic, 40 ans, avec un couteau de cuisine. Alors que sa mère était encore en vie, elle aurait « décidé d’arracher le cœur de la poitrine de la victime mourante » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

« C’est difficile à croire, mais elle a arraché le cœur au sens le plus littéral du terme » , a rapporté le journal Komsomolskaya Pravda, citant la police. L’étudiante en médecine lui aurait ensuite arraché d’autres organes, comme les poumons ainsi que les intestins. Après le crime, elle aurait pris une douche pour nettoyer le sang qu’elle avait sur elle. La jeune femme a comparu devant le tribunal. Quand un journaliste lui a demandé si elle était l’auteur du massacre de sa mère d’une rare violence, Anna Leikovic a ri et répondu « au revoir » .

Une cure désintoxication à l’origine du massacre

Selon plusieurs sources citées par ast2West, la mère ventait tout juste de rentrer après un séjour professionnel en Allemagne. Praskovya Leikovic croyait que sa fille prenait de la drogue. Elle aurait pris la décision de l’envoyer en cure de désintoxication, et Anna se serait fâchée. « C’était une très bonne famille » , a déclaré l’oncle d’Anna, Vladimir, qui a nié l’histoire de cure de désintoxication. « Praskovya aimait tellement sa fille et elle a passé autant de temps avec elle qu’elle le pouvait. Il a fallu deux heures à la police pour me dire qu’Anna est le principal suspect. Je ne pouvais même pas imaginer cela »  , a-t-il déclaré.

Publicité

La porte-parole de la police, Lyubov Yanak, a déclaré : « Le détenu est le principal suspect. Il n’y a aucune probabilité d’autres suspects » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Source : CNEWS

À lire aussi : Alors qu’elle accouche à l’hôpital de son troisième enfant, son compagnon torture à mort son autre fils !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.