Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Attaque au couteau devant un collège : la victime venait chercher ses enfants

Publié par Fanny Jacob le 11 Mai 2022 à 14:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Nouvelle attaque au couteau à Marseille, mais cette fois face à un collège. La dernière en date visait des policiers. Mais ce 10 mai 2022, l’agresseur en question s’est attaqué à un médecin militaire. D’après la police, l’homme a poignardé le médecin et aurait dit agir au nom de « Dieu » . Voici les détails.

attaque au couteau college marseille

Une attaque au couteau devant un collège de Marseille

Ce mardi 10 mai 2022, un médecin militaire a été violemment agressé par un homme armé. À coup de couteau, le suspect aurait poignardé la victime au niveau d’un collège à Marseille. L’attaque a eu lieu en fin d’après-midi et aurait vite été prise en charge par les forces de l’ordre et par les passants, selon les propos de Gerald Darmanin. Le ministre de l’Intérieur a également indiqué, dans un tweet, que l’auteur des faits a été interpellé. Ce dernier est certainement en garde à vue au moment où nous écrivons cet article.

Pour l’heure, la piste terroriste n’est pas évoquée. Néanmoins, plusieurs témoins auraient entendu le suspect dire agir « pour Dieu » . D’après ces témoignages, l’homme aurait tenu des propos délirants en évoquant Dieu, mais aussi le Diable. Selon la police, l’agresseur avait des papiers français et était déjà connu de leurs services pour trafic ou consommation de stupéfiants.

La victime hospitalisée, son pronostic vital engagé

Le médecin militaire agressé au couteau proche d’un collège à Marseille officiait à l’hôpital Laveran dans le 13e arrondissement. Une nouvelle attaque très violente au niveau d’un établissement scolaire. Au moment des faits, la victime venait récupérer ses enfants. Âgés de 3 et 7 ans, ceux-ci sont scolarisés à l’école primaire d’à côté. Poignardé au niveau du thorax, le médecin a dû être transporté en urgence à l’hôpital. À ce jour, son pronostic vital est engagé. Lorsqu’il a été pris en charge par les urgences, l’homme agressé était en arrêt cardio-respiratoire et inconscient.

Selon la police, lors de l’attaque, les premières personnes qui sont intervenues étaient des passants. Ces personnes auraient réussi à maitriser l’agresseur avant que la police ne le prenne en charge.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.