Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Une auto-stoppeuse de 19 ans violée sous les yeux de son compagnon

Publié par Gabrielle le 04 Oct 2021 à 16:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un couple d’auto-stoppeurs de 19 ans a été agressé par un homme armé. Le conducteur qui les a pris en stop a violé la jeune femme devant les yeux de son compagnon, avant de prendre la fuite. Il a été interpellé puis mis en examen le vendredi 1er octobre.

viol auto-stop

>>> A lire aussi : Hôpital Tenon à Paris : Les témoignages affluent contre un gynécologue accusé de violences gynécologiques

Une auto-stoppeuse violée

Un jeune couple de 19 ans, originaire de Lyon, souhaitait quitter la ville de Mérindol, dans le Vaucluse. La jeune femme et son compagnon font alors de l’auto-stop. Un homme d’une trentaine d’années accepte de les prendre en stop pour les ramener chez eux.

Mais au bout de seulement quelques minutes, l’homme s’arrête au bord d’une route, près de Villelaure. L’homme s’en prend alors au couple et les violente. Il dépouille les victimes de leur argent, les menaçant avec une arme.

Toujours sous la menace de l’arme, le suspect oblige la jeune femme à lui faire une fellation. Il va ensuite violer l’auto-stoppeuse sous les yeux de son compagnon. Le couple est ensuite abandonné au bord de la route, sous le choc. Le conducteur a ensuite pris la fuite.

Le suspect a été mis en examen

Le couple a averti les gendarmes de la brigade de recherche du Pertuis, qui ont donc été saisis de l’affaire. Le suspect a rapidement pu être identifié grâce à l’exploitation des images des caméras de vidéosurveillance.

Il s’agit d’un homme d’une trentaine d’années issu de la communauté des gens du voyage, qui vit dans un campa à Sénas. L’agresseur a été interpellé mercredi 29 septembre à son domicile puis placé en détention provisoire. Il aurait reconnu les faits.

Le suspect a été déféré puis mis en examen le 1er octobre pour « viol et extorsion sous la menace d’une arme » , et « violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieur à 8 jours » . Le trentenaire a été écroué.

>>> A lire aussi : Choc : à 12 ans seulement, il est mis en examen pour viol et agression sexuelle