Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Cédric Jubillar aurait avoué le meurtre de son épouse

Publié par Justine le 03 Mar 2022 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’affaire Delphine Jubillar semble piétiner. Alors que Cédric Jubillar est en détention pour « homicide involontaire sur conjoint », le mari de l’infirmière aurait avoué le meurtre à ses codétenus. Découvrez ce détail qui remet toute l’affaire en question.

Publicité
Cédric Jubillar détail

BFM TV

>>> À lire aussi : Delphine Jubillar : Cette surprenante commande juste avant sa disparition

Les aveux de Cédric Jubillar

Dans le nouveau podcast de Slate partagé le 24 février, on apprend que Cédric Jubillar aurait avoué le meurtre de sa femme. Un détail a particulièrement attiré l’attention des enquêteurs. En effet, incarcéré à la prison de Toulouse-Seysses avec le mari de l’infirmière, Marco a été témoin de ses aveux.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Alors qu’ils regardaient un épisode de Faites entrer l’accusé, Cédric Jubillar se serait confié à son codétenu. Le fait divers évoquait un couteau pour tuer la victime, ce à quoi il aurait affirmé : « Moi, ces abrutis, ils n’ont même pas retrouvé le couteau ». Plusieurs personnes auraient entendu ces propos avant de les rapporter à la police.

>>> À lire aussi : Prison : « Entre 70 et 80 % des prisonniers font le ramadan », indique cet avocat (vidéo)

Cédric Jubillar reste le principal suspect

Publicité

Suite à cette révélation, l’enquête révèle qu’aucun couteau ne semble être impliqué dans la disparition de la mère de famille. De fait, la police pense qu’il s’agit d’une histoire inventée. Malgré ce détail particulièrement troublant, Cédric Jubillar ne cesse de clamer son innocence. Plusieurs « éléments concordants » semblent valider l’implication du mari dans la disparition de son épouse.

Lors de son second interrogatoire le 3 décembre dernier, il a indiqué : « Écoutez, croyez ce que vous voulez. Ce qui est sûr, c’est que je n’ai jamais fait de mal à Delphine, et je ne l’ai jamais fait disparaître non plus », relate le Journal du Dimanche. Son avocat a réagi le 24 février dernier après le rejet de 4e demande de remise en liberté de son client : « C’est scandaleux de maintenir quelqu’un en détention avec si peu d’éléments ».

>>> À lire aussi : Cédric Jubillar : un codétenu balance sur le prénom glaçant qu’il aurait voulu donner à son fils !

Publicité
Source : Closer

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN