Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Choc : une fillette de trois ans poignardée par sa mère, ce que l’on sait

Publié par Elisa GERLINGER le 12 Nov 2020 à 15:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une fillette de trois ans a été mortellement poignardée à Lozanne, dans le Rhône. Sa mère est suspectée du meurtre de sa fille.

La suite après cette publicité
Reconfinement et contrôles de police

BFM Lyon a annoncé la mort d’une fillette ce jeudi 12 novembre. La petite fille de trois ans été retrouvée poignardée à Lozanne dans le Rhône. Sa mère, premier suspect de l’affaire, a reconnu les faits, précise le parquet au média lyonnais. Son enfant présentait de nombreuses blessures au thorax, indique le parquet de Villefranche. Sa mère est également blessée, mais sa vie n’est pas en danger. La femme de 40 ans est hospitalisée et n’a pas encore été emmenée en garde à vue à cause de son état.

À lire aussi : Veuve noire, tueuse d’enfants ou prédatrice sexuelle… Découvrez les pires tueuses en série de l’histoire !

La suite après cette vidéo

La fillette meurt des coups de sa mère

La suite après cette publicité

Une enquête de flagrance des chefs de meurtre sur mineur de moins de 15 ans a été ouverte. Selon les premiers éléments de l’affaire, le meurtre a eu lieu alors que les parents venaient de se séparer. Le père, âgé de 38 ans, a annoncé à sa compagne qu’il souhaitait partir et demander la garde de leur fille. L’homme est actuellement lui aussi hospitalisé, en état de choc. L’enquête se poursuit ainsi que les auditions des potentiels témoins.

Les faits se sont produits vers 7h du matin, et la fillette serait décédée peu avant 9h30, selon les sapeurs-pompiers. Le père se serait réfugié chez les voisins avec leur fille. La mère, elle, se serait retranchée dans le domicile familial situé route de Dommartin, à l’arrivée des premiers secours. Treize sapeurs-pompiers sont intervenus, et une vingtaine de gendarmes étaient présents pour sécuriser les lieux. Le quartier a été bouclé, empêchant quiconque d’approcher le lieu du crime.

« C’est quelque chose de terrible »

La suite après cette publicité

Une psychologue scolaire s’est rendue à l’école maternelle où était scolarisée la petite fille en fin de matinée pour accompagner le personnel dans cette épreuve. « Beaucoup ont pleuré quand je leur ai annoncé la nouvelle ce matin. Tout le monde est choqué. Estelle avait fait sa première rentrée en septembre. Personne ne s’y attendait, c’est quelque chose de terrible » , a confié le mairie de la commune, Christian Gallet.

A lire aussi: Drame : Deux fillettes ont perdu la vie dans un terrible incendie !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.