Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Affreux : deux mineurs mis en cause dans la dégradation de plus de 70 tombes

Publié par Quentin VIALLE le 02 Déc 2021 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Il y a quelques jours, de nombreuses tombes ont été dégradées au nouveau cimetière de Fameck, en Moselle. Deux mineurs âgés de 15 et 16 ans ont reconnu les faits. Tous les détails dans la suite de cet article !

La suite après cette publicité
Dégradations de tombes au cimetière de Fameck : deux mineurs avouent les faits

>>> A lire aussi : Une nonne photographiée en train de danser avec un squelette dans un cimetière

Des tombes dégradées dans le cimetière de Fameck : deux mineurs interpellés

Âgés de 15 et 16 ans, les deux jeunes ont avoué être à l’origine des dégradations dans le cimetière de Fameck survenues entre le mardi 16 et le lundi 22 novembre. Sur place, des croix étaient renversées, des tombes saccagées et des plaques cassées. La municipalité avait porté plainte après les incidents.

La suite après cette publicité

L’enquête menée par la compagnie de gendarmerie de Thionville et de nombreux témoignages sur les réseaux sociaux ont permis d’identifier rapidement les deux adolescents. Interpellés, les mineurs ont expliqué avoir voulu « reproduire l’univers de leurs groupes musicaux favoris », a annoncé le parquet de Thionville ce mercredi. Toutefois, « aucune inscription n’a été relevée et aucune revendication n’a été opérée », souligne le procureur de la République, Brice Partouche, dans un communiqué.

Les deux mineurs à l’origine des dégradations ne présenteraient aucun antécédent judiciaire. Ils seront prochainement convoqués devant un juge des enfants afin de répondre de leurs actes. En attendant, les familles concernées par ces dégradations sont invitées à se manifester.

>>> A lire aussi : Un adolescent de 15 ans s’injecte du mercure pour se transformer en Wolverine… et ça tourne mal !